Santé

Soleil et cancer : un risque trop ignoré

  • Soleil et cancer : un risque trop ignoré
    Soleil et cancer : un risque trop ignoré
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

 

Au cœur des vacances d’été, la Ligue contre le cancer rappelle le lien entre les cancers de la peau et l’exposition au soleil. Ce danger bien réel reste encore largement méconnu d’un grand nombre de Français.

« Trop de personnes ignorent encore les risques réels de l’exposition au soleil », publie La Ligue contre le cancer alors que l’été bat son plein. D’ailleurs, les rayons UV font de plus en plus d’adeptes. Et parfois la prise de risque n’est pas volontaire : exemple avec les personnes contraintes de travailler en plein air sans possibilité de pause ni de mise à l’abri. Pourtant, le danger est important.

Voici un rappel des essentiels à retenir sur le risque de cancer de la peau lié au soleil :

Une exposition aux rayons UV augmente le risque de mélanome. Lequel est le plus agressif des cancers de la peau. En France, chaque année, 80 000 nouveaux cas sont diagnostiqués.

Pourquoi ? « Lorsque le rayonnement ultraviolet atteint la peau, la surface de celle-ci en réfléchit une partie », explique le Centre canadien d’Hygiène et de Sécurité au Travail. « Le rayonnement résiduel est ensuite diffusé dans les tissus situés juste sous la surface de la peau. Une fraction de ce rayonnement est alors absorbée par les cellules vivantes de la peau et a pour effet d’endommager les substances sensibles influant sur le développement et l’aspect de la peau. » Résultat, des coups de soleil, le vieillissement prématuré de la peau et à terme, le cancer de la peau.

C’est pourquoi la plupart des mélanomes sont évitables. « Pour cela, il faut limiter les temps d’exposition et éviter à tout prix les coups de soleil, notamment dans la petite enfance car ils favorisent la survenue des mélanomes et des carcinomes basocellulaires », note la Ligue contre le cancer. Ce qu’ignorent 4 Français sur 10 qui « pensent que les coups de soleil bien soignés de l’enfance sont sans conséquence à l’âge adulte ».

D’autres idées reçues ont ainsi la peau dure. Au total, « 24% des Français pensent que faire des UV avant de partir en vacances permet de protéger sa peau et de la préparer au soleil ». Et pour « 21%, les coups de soleil préparent la peau en la rendant moins vulnérable aux UV ».

A noter : « le mélanome cutané peut être guéri s’il est diagnostiqué tôt. En revanche, si le diagnostic est tardif, les chances de guérison sont considérablement réduites car c’est un cancer qui s’étend rapidement. » N’hésitez donc pas à consulter régulièrement un dermatologue. Idem en cas de doute sur un grain de beauté qui aurait changé de taille ou de texture.

*Il existe 11 types de cancers de la peau de la famille des kératoses et des carcinomes. Ils sont bien moins dangereux que le mélanome.

Destination Santé
Réagir