Sociéte

Bastien Gonzalez : "Jean-Louis Costes m’a montré une autre voie"

Abonnés
  • Bastien Gonzalez : « Les pieds vous portent fidèlement toute une vie, il faut donc les respecter. »
    Bastien Gonzalez : « Les pieds vous portent fidèlement toute une vie, il faut donc les respecter. »
Publié le / Modifié le S'abonner

Tenu éloigné de la compétition suite à une vilaine blessure, l’Auvergnat a eu le coup de foudre pour la podologie. Son talent, conjugué à une approche originale de la profession, on fait de lui une "star" en la matière, lui ouvrant les portes des plus beaux palaces du monde. Rencontre avec l’homme aux doigts d’or.

Se vautrer dans le confort, très peu pour lui. Il le porte même en horreur : "C ‘est pour moi le frein le plus important au développement". Au mitan de sa vie, lui préfère regarder devant, le plus loin possible, ses racines solidement ancrées en Auvergne. Skieur contrarié par une vilaine blessure, Bastien Gonzalez est aujourd’hui un podologue de renom. "Un podologue volant" comme certains le décrivent, qui partage désormais son temps entre Londres, Dubaï – où il vit – Saint-Germain-en-Laye où sont implantés ses bureaux, New York, Hong Kong, Singapour… Une vie à 30 000 pieds qui a commencé sur les pentes enneigées de la station de sport d’hiver du Lioran. Là où son père, fan inconditionnel de ski, lui inculque la passion du slalom et un sens aiguisé de la "gagne". Une rupture des ligaments croisés l’éloignera pourtant de la compétition. "C’est là que j’ai fait la rencontre d’un podologue, le coup de foudre pour ce métier a été immédiat."

Rencontre décisive

Diplôme de pédicure-podologue en mains, Bastien ouvre son premier cabinet, place des Vosges, à Paris. "Par amour du beau" dira cet esthète pour qui, on le verra très vite, "la beauté est essentielle en tout." à 24 ans à peine, l’Auvergnat d’adoption – "avec pareil nom, j’ai dû montrer patte blanche" plaisante le natif de Haute-Corrèze –, se fait un nom… et une clientèle prête à s’offrir, rubis sur ongle, les services de ce podologue "nouvelle génération".

Son nom arrive aussi très vite aux oreilles d’un certain Jean-Louis Costes qui avec son frère, Guy, vient d’ouvrir l’hôtel éponyme. Le premier l’accueille rue Saint-Honoré à Paris où il devient très vite la coqueluche des mannequins. Une "rencontre décisive" pour le jeune homme qui se résout à vendre son cabinet place de Vosges. "Jean-Louis est un de mes mentors, tout simplement. Il m’a montré qu’à force de rigueur, d’abnégation, de travail, une autre voie est toujours possible ! Quand on croise quelqu’un de sa trempe passer la serpillière, ça force le respect et l’admiration." Les deux hommes devraient d’ailleurs se retrouver prochainement à l’occasion de la réouverture du Spa de l’hôtel Costes. "Mais ça, c’est une autre histoire."

"L’argent n’est pas la motivation"

Après cette incursion "réussie" dans le monde du luxe, ce fan de rugby transformera très vite l’essai. À la passe, le milliardaire Sol Kerzner qui lui confie les premiers Pedi-Spas dans ses hôtels de luxe One & Only. Londres, Singapour, Hong Kong, mais aussi Maurice, les Maldives, le Vietnam, la Sri Lanka, le Maroc… On compte aujourd’hui dans le monde pas moins de vingt "Pedi : Mani : Cure Studios by Bastien Gonzalez"… La petite entreprise BGA prend de l’ampleur et emploie aujourd’hui 58 collaborateurs. En parallèle, le quadragénaire développe une gamme de soins de luxe "Révérence de Bastien"… De quoi envisager l’avenir sereinement ? "L’argent n’a jamais été la motivation. Je ne regarde jamais en arrière ; je n’ai aucune idée de ce qui va se passer demain mais le jour où tout devient facile, il faut changer ! C’est ma philosophie".

Une philosophie qu’il applique au quotidien. D’abord à lui-même mais aussi à ses patients, séduits par ce "petit plus", une note glamour ou exotique, un sens de l’écoute et du service qui font la différence. "Les pieds vous portent fidèlement toute une vie, il faut les respecter !"

Aurélien Delbouis
L'immobilier à Rodez

23500 €

A vendre, parking souterrain centre ville de Rodez au niveau du tribunal.[...]

100000 €

Quartier calme, appartement traversant de type 4/5 à rafraîchir avec balcon[...]

304 €

A deux pas du centre ville de RODEZ, venez découvrir ce charmant T1 bis dup[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir