Ligue 2

Football : l’apprentissage continue pour Rodez

  • Laurent Peyrelade sait que la saison de Ligue 2 sera très longue.
    Laurent Peyrelade sait que la saison de Ligue 2 sera très longue. Repro CP / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

La défaite concédée sur le terrain de Valenciennes, vendredi soir, a marqué un coup d’arrêt pour Rodez. Mais Laurent Peyrelade et ses hommes savent que la saison sera longue et continuent à découvrir le haut niveau.

On a perdu ce match contre Valenciennes, c’est sûr. Mais mes hommes doivent se détacher du résultat en lui-même". Assis derrière le pupitre, Laurent Peyrelade analyse à chaud la rencontre de cette quatrième journée de Ligue 2, celle qui vient de marquer un coup d’arrêt dans la série que le Raf avait entamée le 17 février. Au total, dix-sept rencontres d’affilée (championnat et coupe) sans concéder la moindre défaite dans le temps réglementaire.

Ce revers dans le nord de la France, frustrant, ne remet en rien en cause le chemin tracé par le staff sang et or depuis la reprise, fin juillet. Au contraire. L’entraîneur ruthénois, conscient de la difficile transition entre National et Ligue 2, ne cesse de marteler un seul et même message : "Rodez est dans une phase d’apprentissage". Ce que son équipe confirme en alternant, depuis le début du championnat, le bon et le passable.

Le bon s’est matérialisé vendredi soir par une première demi-heure de haut niveau. Pendant ce laps de temps, le onze aveyronnais a produit son meilleur football cette saison et inquiété à maintes reprises la défense valenciennoise. Une situation satisfaisante qui s’explique, en partie, par le système de rotations instauré depuis la saison passée par le technicien sang et or, lui qui, il y a quelques jours, expliquait avoir "un douze voire un treize type". "Nous allons continuer à faire tourner notre effectif en gardant le même niveau de jeu et le même niveau de connexions, sans changer notre ADN. Ce système est nécessaire et indispensable. Ça peut être une force pour le championnat", avait-il ajouté. La rentrée d’hommes frais comme Dorian Caddy et Alexis Peyrelade, et, à un degré moindre, Nassim Ouammou, a eu son effet, certes limité dans le temps.

Car Rodez, novice dans cette deuxième division professionnelle, a les défauts de ses qualités, parmi lesquelles sa fraîcheur. Son enthousiasme ne débouche que rarement sur des buts au cours de ses temps forts. Seul le match contre Auxerre a, pour l’instant, souri aux ex-pensionnaires de National. "Sur ce temps fort, par rapport à la maîtrise du jeu, on a clairement laissé passer notre chance, regrettait Laurent Peyrelade. Nous n’avons rien à nous reprocher, il a juste manqué un but. "

L’insouciance de la jeunesse

L’inefficacité du champion de National donne matière à débat depuis la fin du mois de juillet, tout comme la gestion des temps faibles. Celui connu à Grenoble, en milieu de semaine, en Coupe de la Ligue, a duré une grosse demi-heure. Au stade du Hainaut, il a été mieux géré, mais n’a pas empêché l’ouverture du score de Valenciennes peu après le retour des vestiaires. "Nous avons eu un mauvais passage qui a commencé avant le but et s’est prolongé après", appuyait l’ancien joueur de Sedan, qui justifiait ces périodes de recul par la débauche d’énergie quelques minutes plus tôt et la jeunesse de sa formation (les éléments alignés sur le terrain il y a tout juste deux jours, Pierre Ruffaut mis à part, ne dépassaient pas la trentaine). "Je ne suis pas déçu de la rencontre, je pense même qu’elle va nous servir pour la suite, insistait Laurent Peyrelade pour atténuer l’importance de cette première défaite de la saison. Elle sera intéressante dans la progression que nous voulons mettre en place, notamment au niveau de la régularité."

Centre Presse
L'immobilier à Aveyron

100900 €

Terrain constructible à Sainte Radegonde de 658 m2 dans un lotissement viab[...]

40700 €

Flagnac, dans la vallée du Lot, à 500m des berges et 500m des commerces, te[...]

69900 €

Proche Broquiès, dans hameau , maison de village en pierre de 110m² habit[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir