Sociéte

La Folle Avoine invite Lionel Duroy samedi aux Fleurines

Publié le / Modifié le S'abonner

Rentrée littéraire avec Lionel Duroy le 24 août, grâce à la librairie la Folle Avoine et les éditions Julliard.

Pour fêter la rentrée littéraire, la librairie La Folle Avoine vous invite à rencontrer Lionel Duroy, samedi prochain, le 24 août, entre 10 heures et midi, aux Fleurines. L’auteur nous présentera son dernier roman Nous étions nés pour être heureux.

Romancier, journaliste et biographe

Au fil d’une œuvre cohérente où il est tour à tour romancier, journaliste, biographe, il témoigne sans cesse sur des conflits géopolitiques ou des guerres intimes, celles qui mettent les gens dehors, celles qui tuent au hasard, celles qui ostracisent, celles qui déchirent les couples, celles qui pulvérisent les familles, abîment les enfants. Une œuvre littéraire à la sensibilité palpable qui traduit un choc initial, le drame qu’il faudra écrire pour pouvoir être.

Cette sidération première, il l’a mise au service de l’écriture et du dévoilement pour comprendre. Il dit que ce sont les livres qui lui ont appris la vie.

Homme cultivé, insatiable curieux

Insatiable curieux, amoureux impénitent, cycliste passionné, homme cultivé, venir rencontrer Lionel Duroy c’est la promesse d’un samedi inoubliable que nous offre ainsi Betty Mialet, son éditrice, aux éditions Julliard en partenariat avec la librairie La Folle Avoine dirigée par Muriel Couderc.

Priez pour nous, Le Chagrin, Vertiges, Échapper, Eugénia, depuis 1990 Lionel Duroy nous livre des histoires, la sienne et celles des autres. Rencontre avec Lionel Duroy aux Fleurines, samedi 24 août de 10 heures à midi.

Petit-déjeuner offert.

GDM
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

247000 €

Immeuble de rapport comprenant 4 appartements de Type 2 et un studio sur 20[...]

33000 €

Terrain plat de 1539 m² avec dalle existante sur vide sanitaire, un permis [...]

252000 €

Tous commerces à proximité immédiate à pied pour cette maison de ville de 2[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir