Actu

Le chou farci fédère le village d’Alayrac

  • L’usine à chou farci à l’œuvre !
    L’usine à chou farci à l’œuvre !
  • Le four communal était allumé dès le matin.
    Le four communal était allumé dès le matin.
  • le président Boudou est le préposé à la précuisson.
    le président Boudou est le préposé à la précuisson.
  • Le four à bois était allumé dès le matin.
    Le four à bois était allumé dès le matin.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La tradition a souvent du bon… C’était le cas encore samedi à Alayrac autour d’un succulent chou farci maison.

Touristes et autochtones se sont retrouvés "laguiole" à la main pour la traditionnelle grand-messe gastronomique qui mobilise depuis bientôt trente ans toutes les forces vives du village chaque samedi suivant le 15 août.

L’année à Alayrac coule comme un long fleuve tranquille. Ce coquet petit village au panorama somptueux sur la vallée et Espalion ne compte plus que quelques dizaines d’habitants à l’année mais toujours une belle volonté de vivre. Aussi, chaque année au mois d’août, s’offre-t-il une petite soirée de folie.

Tout a commencé avec la restauration du vieux four à pain communal, qui ne demandait qu’à reprendre du service.

La mise en place d’une salle commune a donné l’idée aux habitants de réaliser une fête. Tripous ou autres aligots saucisses fleurissent partout, il fallait faire dans l’original.

Appuyé par le savoir-faire de ces dames, on a donc choisi de donner dans le chou farci… mais à l’ancienne.

Chair à saucisse, couennes, fonds de jambons, blettes, persil, œufs de la ferme savamment dosés donneront une farce savoureuse. Le tour de main pour farcir les choux est sûr. Ne reste qu’à rassembler ces vieilles cocottes en fonte, qui glissées cinq à six heures dans le four chauffé à blanc donneront au chou farci ce fondant et cette légèreté qui marquent les grands plats.

L’affaire n’a pas traîné. Le bouche-à-oreille à fait la réputation de la soirée devenue un classique de l’été espalionnais. Aussi cette année, ce ne sont pas moins de huit fours du village et des environs qui ont été chauffés pour y accueillir les 250 choux préparés par les cordons-bleus du village pendant que d’autres dressent les tables ou le bar, posent le parquet, assurent la découpe ou le service. Car pour l’événement, le comité d’animation présidé par Christian Boudou, Cédric Anglade et Michaël Michel a l’appui spontané d’une cinquantaine de bénévoles. Un investissement collectif qui reste la clé de l’immuable réussite de cette soirée.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Espalion

69000 €

Dans résidence jouissant de très bonnes prestations (piscine, accès sécuris[...]

43300 €

Terrain à bâtir dans un environnement calme et préservé à moins de 5 minute[...]

159000 €

Idéalement situé, proche du centre ville d'Espalion et à 200 mètres de la m[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir