Graines de Malhourtet, un nouveau chapitre pour la fresque

  • Rendez-vous les samedi 21 et dimanche 22 septembre pour les Journées du Patrimoine.
    Rendez-vous les samedi 21 et dimanche 22 septembre pour les Journées du Patrimoine.
Publié le , mis à jour

Les habitants s’approprient la légende du Drac et du Cep de vigne.

Souvenez-vous… Longtemps le Drac a occupé les terres du Pays Maigre, marquant en profondeur la mémoire des lieux alors perçus par les autochtones comme arides et inhospitaliers… Et puis… Grâce à la ténacité d’un cep de vigne fermement décidé à y planter racine malgré tous les dangers, et à l’ingéniosité d’un petit garçon venu lui apporter son aide, est venu le temps du renouveau, celui de tous les possibles… Balayée la peur ! Évacuées les appréhensions ! Quelle joie de voir enfin ces terres malmenées être fécondés, ensemencées par les végétaux, les animaux et les êtres humains, sans cesse enrichies depuis par l’enthousiasme et la curiosité de nouveaux arrivants ! Malhourtet, mauvais petit jardin en occitan, est devenu un espace riche et fertile.

Comment ne pas raconter tout cela, nous qui sommes les héritier(e)s de cette épopée ? Comment ne pas partager ce récit fondateur avec vous, chers voisins ou visiteurs ?

C’est avec les pinceaux que nous prenons la parole

Ainsi, petits ou grands, gens d’ici ou de là, néophytes ou confirmés, c’est avec les pinceaux que nous avons choisi de prendre la parole : et voilà que, depuis l’été dernier, une fresque fleurit sur un long mur à l’entrée du quartier ! Véritable ode à la joie, il faut absolument la voir, cette envolée de couleurs et de formes ! Elle vous attend donc, fière et mythologique, tout en bas de l’avenue Kennedy, vous y rencontrerez le Drac et le cep de vigne, mais aussi le petit garçon et l’homme sauvage. Merci à Marion Delattre et Christian Meneses sans qui rien de tout cela n’aurait été possible, merci également à M. et Mme Brouillet qui ont bien voulu laisser parler leur mur. Nous vous attendons le samedi 21 et dimanche 22 septembre, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, pour vous en dire bien plus et vous emmener dans les méandres de cette histoire, entre mythe et réalités, à la rencontre des habitant(e) s du quartier.

Et, qui sait, peut-être vous laisserez-vous tenter, au détour d’une rue, par les pinceaux de Marion et Christian qui seront, eux aussi, de la partie pour donner une suite colorée au récit. Rendez-vous à 15 heures devant la fresque, en bas de l’avenue Kennedy.

Visite du quartier à la rencontre des habitants avec Gaïa Labianca, suivie d’un temps de peinture avec Marion Delattre et Christian Meneses. Durée : 2 h.

Association la Tortuga : www.la-tortuga.org

Une légende urbaine qui s’installe

Pour rappel, cette fresque s’inscrit dans le cadre du projet Graines de Malhourtet qui est un travail de recherche et de création mené depuis 2017, à l’initiative de l’association La Tortuga, autour des mémoires orales du quartier de Malhourtet. Ce projet est porté par un collectif rassemblant les habitant(e) s, La Tortuga, l’école Jean-Henri-Fabre, l’école La Calandreta et le Centre Social Causse : entre-temps passé et temps présent, réalités et imaginaires, l’ensemble des matériaux recueillis au travers de collectes ethnographiques ou de recherches diverses (archives municipales, etc.) sont appropriés et valorisés de différentes manières (expos, déambulations, créations plastique et visuelle, publications, etc.) pour évoquer l’histoire commune mais aussi les parcours individuels et la diversité culturelle qui ont façonné l’esprit des lieux au cours du temps.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

295 €

Studio meublé de 18 m² proche centre Capelle - N819 - Studio meublé au 2eme[...]

595 €

N332 - Un appartement de type F4 situé au 3e étage, comprenant une entrée, [...]

450 €

A LOUER - Rue Jean Moulin T2 avec balcon - Appartement T2 situé en 1er étag[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir