L’Albigeois Jérémy Tarroux vire en tête après la première journée de l'Aveyronnaise Classic

  • Le Tarnais assure le spectacle en terre aveyronnaise.
    Le Tarnais assure le spectacle en terre aveyronnaise. S.C.
Publié le

Toujours placé lors des trois premières spéciales, l’Albigeois a fait la différence en s’imposant lors des deux dernières, ce qui lui permet de virer en tête à l’issue de la première journée de l’épreuve.

Les affaires avaient bien commencé jeudi 22 août pour l’Anglais Jamie Mc Canney, vainqueur à deux reprises lors des trois spéciales du matin. Il était talonné par Christophe Nambotin, multiple champion du monde originaire de la région Rhône-Alpes, qui avait empoché la deuxième.

Les choses se dégradaient lors des deux dernières spéciales, en

particulier lors de la quatrième où une erreur du Français lui faisait perdre une dizaine de secondes.

Toujours placé en embuscade, le pilote Sherco Jérémy Tarroux sortait le grand jeu lors des spéciales 4 et 5 et virait finalement en tête pour un petit peu plus de cinq secondes sur Christophe Nambotin et 11 sur l’Anglais. Derrière ce trio, Jérémy Miroir, troisième en 2018, et Julien Gauthier deuxième cette même année, se livrait un mano a mano.

Loïc Minaudier meilleur Aveyronnais

Le pilote de la Sherco Academy prenait finalement la quatrième place à l’issue de cette première journée et devançait pour moins de deux dixièmes de secondes Julien Gauthier de l’équipe Yamaha Bonneton 2 roues.

Derrière, l’inusable Emmanuel Albepart, pilote de la formation Yamaha Bonneton 2 roues, présent quinze ans après sa première victoire sur l’Aveyronnaise, pointait à la sixième place

Du côté des pilotes étrangers l’Espagnol Kirian Mirabet, de Subra Motos, septième, prenait le meilleur sur le jeune champion du monde junior 2017, l’Italien Andréa Verona, classé neuvième.

Côté Aveyronnais, c’est le Saint-Affricain Loïc Minaudier qui réalisait la meilleure opération en s’intercalant à la huitième place entre Mirabet et Verona, alors que Kevin Panis, longtemps premier local, complétait le Top 10. Une chute dans un passage délicat de la dernière spéciale lui ayant fait perdre de précieuses secondes, à l’instar d’autres pilotes comme Nambotin, Miroir et Gauthier.

Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

370 €

A LOUER STUDIO INDEPENDANT ENTIEREMENT MEUBLE ET EQUIPE DANS MAISON A MONTE[...]

27000 €

Dans un lotissement, à 10 min des commerces et services, terrain plat et ar[...]

49000 €

Jolie terrain de 1471 m² dans un village au calme. A 5 min de Laissac et 15[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir