Famille

Sommeil de l’enfant : quantité et régularité

  • Sommeil de l’enfant : quantité et régularité
    Sommeil de l’enfant : quantité et régularité
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Entre 3 et 5 ans, un enfant a besoin de 11h à 13h de sommeil par jour, puis 9h à 11h entre 6 et 12 ans. Et enfin, 8h30 à 9h30 au collège et au lycée. Alors que la rentrée scolaire approche à grand pas, ayez bien en tête ces durées afin de recaler progressivement votre petit. 

Comme le souligne l’Institut national du sommeil et de la vigilance, (InSV), « chaque année, les enfants entre et 10 ans perdent 10 minutes de sommeil par nuit ». Ses représentants attribuent cette diminution du temps de sommeil « à un retard progressif de l’heure du coucher souvent dû à la sur-sollicitation technologique (télévision, Internet, jeux vidéo, téléphone portable…) et au décalage du rythme des parents qui veulent profiter de leurs enfants, le soir ».

Multiplier les cycles 

Pour rappel, une nuit est composée d’une succession de cycles de sommeil d’une durée de 90 minutes. L’enfant – comme l’adulte d’ailleurs – s’endort en sommeil lent avant de gagner le sommeil profond. Cette période favorise la récupération physique, la mémoire à long terme et l’équilibre métabolique. Chaque cycle est conclu par une phase de sommeil paradoxal – laquelle peut aussi survenir en fin de nuit chez l’enfant – qui contribue au développement du cerveau et à la consolidation des apprentissages.

L’enjeu est donc de tenir compte de l’âge de l’enfant. Les plus petits auront aussi besoin de temps de sieste en maternelle. En primaire, « c’est la quantité et la régularité du sommeil qui est importante », resitue l’InSV. A méditer histoire que votre enfant évite phases de somnolence, bâillements et autres regards dans le vague, à l’école…

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir