Deux jours de cinéma dans la cité

Abonnés
  • L’arrivée des artistes, toujours un moment de convivialité (Archives).
    L’arrivée des artistes, toujours un moment de convivialité (Archives).
Publié le

Dans le cadre du festival du film d’Espalion l’organisation autour de Pascal Galopin a décidé de pousser les murs et de venir à Bozouls les 30 et 31 août pour des animations et des projections parfois en avant-première.

En préambule, jeudi 30 août, de 10 heures à midi, Andréa Férréol (comédienne), Claire Barre (romancière, scénariste), Alain Layrac (romancier, scénariste) dédicaceront leur ouvrage au public à l’épicerie du Trou.

Vendredi 30 août de 14 heures à 18 heures : ateliers d’animation et d’effets spéciaux ouvert à tous gratuitement. Les professionnels de l’AVM mobile (Strasbourg) offriront une découverte ludique et intuitive du cinéma d’animation sur la zone piétonnière devant la Poste et l’office de tourisme. Petits et grands sont invités à détourner toutes sortes de petits objets du quotidien pour fabriquer personnages et éléments de décors qu’ils animeront ensuite sur un plateau de prise de vues.

À 20 h 15 : le public est invité place de la Mairie à la rencontre des artistes sur tapis rouge. Possibilité de restauration rapide dans les commerces de la place.

Une fois la nuit venue, projection gratuite en plein air au parc Layrac. En préambule, diffusion du court-métrage bozoulais "Une petite histoire" puis projection du film "Belle et Sébastien" réalisé par Nicolas Vannier qui raconte l’odyssée d’un petit garçon à la recherche de sa mère, d’un vieil homme à la recherche de son passé, d’un résistant à la recherche de l’amour, d’une jeune femme en quête d’aventure ; c’est la vie de belle et Sébastien là-haut dans les Alpes.

Samedi 31 août : salle du centre social, entrée gratuite, à 16 heures, les courts-métrages en compétition. Série fiction 5.

18 heures, en avant-première, entrée 5 € : portrait d’une jeune fille en feu réalisé par Céline Scamma (France 2018). Hélène refuse de poser, Marianne va devoir la peindre en secret. (Prix du scénario Un certain regard)

20 h 30 : entrée 5 € "Au nom de la terre" en avant-première avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon, Rufus. Quand il rentre du Wyoming, Pierre reprend la ferme familiale avec sa fiancée. Vingt ans plus tard, l’exploitation s’est agrandie, la famille aussi ; c’est le début des jours heureux mais les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise malgré l’amour de sa femme, il sombre peu à peu. Le film sera précédé du court-métrage "Une vie par cœur" de Lionel Nakache.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

155000 €

CURLANDE : Dans une coquette résidence, je vous invite à découvrir ce bel a[...]

389000 €

Bozouls - Maison T7 de plus de 200m² habitables, en très bon état, sur un t[...]

254400 €

Située dans le centre ville de BOZOULS à proximité de toutes les commodités[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir