Culture et Loisirs

L’an passé 102 235 documents empruntés dans les médiathèques du Bassin

Abonnés
  • Avec près de 40 000 entrées comptabilisées l’an passé, la médiathèque de Decazeville est, de loin, la plus fréquentée du Bassin.
    Avec près de 40 000 entrées comptabilisées l’an passé, la médiathèque de Decazeville est, de loin, la plus fréquentée du Bassin. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Passé au révélateur par les élus de Decazeville communauté, le réseau de médiathèques du Bassin continue à susciter l’engouement du public.

Malgré un volume d’inscrits qui stagne à 3 224 personnes, et un volume de 102 235 documents empruntés l’an passé, le bilan met en exergue une fréquentation légèrement supérieure (+ 1 %) aux agglomérations similaires, ainsi que des prêts de livres ou autres de plus en plus nombreux (+ 13 %).

Attirés par des services de qualité et la densité des collections, fortes de près de 53 000 documents (livres, CD, DVD…), les publics n’hésitent pas à se déplacer, avec plus de 650 inscrits qui ne résident pas sur le territoire intercommunal.

En 2018, un budget de 4 000 € a été alloué à l’acquisition de 2 577 documents venus enrichir les collections.

Autre concept très en vogue, la navette interne qui permet au public d’emprunter un livre ou autre dans l’une des cinq médiathèques du Bassin pour le retourner où il le souhaite, près de 17 000 documents ont suivi ce parcours.

Un public scolaire bien présent

En baisse de 10 % sur le réseau, l’usage de l’informatique tient certainement au fait que 85 % des ménages disposent maintenant d’un accès internet à leur domicile. Reste malgré tout une affluence de personnes désemparées pour effectuer leurs démarches en ligne et l’impression de documents ou photocopies, faute à l’existence d’un service privé ou en raison du refus de certaines administrations d’effectuer ces démarches.

Avec 224 groupes accueillis au cours de l’année 2018, essentiellement des scolaires, qui s’ajoutent aux expositions, ateliers, auteurs en dédicace, dix milles personnes supplémentaires ont franchi le seuil des médiathèques du Bassin.

Pour assurer ses missions culturelles, le réseau de médiathèques du Bassin dispose d’un budget annuel de 479 000 €.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir