Dans les entrailles de la centrale de Montézic

Abonnés
  • Une "cathédrale" longue de 142 mètres, haute de 35 mètres et large de 25 mètres.
    Une "cathédrale" longue de 142 mètres, haute de 35 mètres et large de 25 mètres. José A. Torres
  • Denis Cambon (à gauche), responsable de la centrale, et Cédric Jammet, responsable de l’équipe d’intervention mécaniquede Mur-de-Barrez, dans le stator entièrement rénové.
    Denis Cambon (à gauche), responsable de la centrale, et Cédric Jammet, responsable de l’équipe d’intervention mécaniquede Mur-de-Barrez, dans le stator entièrement rénové. José A. Torres
  • Avec ses 920 mégawatts, la centrale de Montézic est le deuxième site de production hydraulique le plus puissant de France.
    Avec ses 920 mégawatts, la centrale de Montézic est le deuxième site de production hydraulique le plus puissant de France. José A. Torres
  • Les visiteurs accèdent au coeur de la centrale, au bout d’un long tunnel emprunté à bord d’un monospace électrique.
    Les visiteurs accèdent au coeur de la centrale, au bout d’un long tunnel emprunté à bord d’un monospace électrique. José A. Torres
Publié le

Cette année, EDF Hydro réalise un chantier important de maintenance au cœur de la centrale hydroélectrique située sur la Truyère, au nord du département.

Au bout d’un long tunnel emprunté à bord d’un monospace électrique (forcément), les visiteurs découvrent une véritable "cathédrale" longue de 142 mètres, haute de 35 mètres et large de 25 mètres. La centrale hydroélectrique de Montézic, nichée au creux des gorges de la Truyère dans le nord du département, est implantée à 400 mètres sous terre dans un massif granitique. Avec ses 920 mégawatts –...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?