Culture et Loisirs

Des tripous dégustés de bon matin

Abonnés
  • Une bonne partie des participants.
    Une bonne partie des participants.
Publié le / Modifié le S'abonner

Jamais à court de bonnes idées, le quartet formé par Michel Ayot, André Solier, Pierre Connac et Pierre Filliet voulait concocter un petit-déjeuner aux tripous sur le rocher de Bosc. Ce gros caillou domine le village à une altitude respectable et, de là-haut, on a un panorama à couper le souffle. Donc, l’idée lancée lors d’un dernier banquet s’est concrétisée en ce 14 août, au petit matin. Au soleil levant, pour les plus courageux, à pied, bâton en main, ils étaient 42 à se retrouver autour de plateaux fumants de tripous, accompagnés de quelques assiettes de charcuterie. Les vins rosé et rouge ont gaillardement accompagné les convives dans ce repas ultra-matinal. Et, allongés sur l’herbe, assis sur les troncs de chênes ou bien confortablement installés sur les dépliants emmenés en voiture à proximité de l’aire, tous ont dégusté le plat de tripes concocté toujours aussi magistralement par Marie, de la charcuterie Filliet. Une fois les estomacs rassasiés, tout le monde est allé saluer Michèle Trinquier qui offrait le café, puis direction la visite d’un piège à loup et d’une cazelle.

Et puis, tout ce petit monde est redescendu le long de l’ancien chemin de grande randonnée jusqu’au cœur du village. Une idée de génie, ce repas, une idée qui certainement ne restera pas sans suite.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir