Sociéte

Aux Loyes, remis au goût du jour, le repas des voisins a fait recette

Abonnés
  • Un moment chaleureux qui favorise le lien social.
    Un moment chaleureux qui favorise le lien social.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le dernier repas de quartier réunissant les résidants de la cité Roquevert et des Loyes remontait à 2007. Depuis 12 ans de nouveaux habitants se sont installés sur ces hauteurs de Marcillac, aussi l’idée de raviver cet agréable moment de rencontres a-t-elle germé dans la tête de quelques nostalgiques qui ont pris l’heureuse initiative de relancer la machine. Et ce fut une belle réussite !

Samedi dernier en effet, 48 voisins se sont retrouvés dans la cour ombragée de Georgette et Bernard Calvet, certains se connaissant de longue date (les précurseurs sont arrivés en 1965) tandis que d’autres ont profité de l’occasion de cette première rencontre pour faire connaissance. "On peut dire que le courant est parfaitement bien passé", soulignent les organisateurs qui se sont félicités de l’ambiance cordiale et festive qui a agrémenté les joyeuses agapes. Ces dernières ont débuté par un apéro de bienvenue, suivi de la dégustation d’un aligot-saucisse maison. La fin de l’après-midi a été occupée par un concours de pétanque pour certains et un brin de causette pour d’autres.

Les réjouissances se sont terminées tard dans la soirée après l’inévitable soupe au fromage de circonstance. Et malgré la musique, les éclats de rire et les danses endiablées, aucun voisin ne s’est plaint de tapage nocturne. Le prochain rendez-vous n’a pas encore été fixé, mais nul doute qu’après un tel succès il ne faudra pas attendre douze années de plus avant de remettre le couvert.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Marcillac-Vallon

99900 €

Maison de village située à Marcillac, elle saura vous séduire par son cache[...]

29700 €

Sur les hauteurs de Marcillac, dans un environnement privilégié, à seulemen[...]

215250 €

Située à proximité du centre bourg de Marcillac et de toutes les commodités[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir