Education

Aveyron : une rentrée sous le signe de l’inclusion scolaire

  • Armelle Fellahi (au centre) hier après-midi à Saint-Geniez aux côtés des membres de la direction de l’école et du collège, du sénateur Luche et du maire Marc Bories.
    Armelle Fellahi (au centre) hier après-midi à Saint-Geniez aux côtés des membres de la direction de l’école et du collège, du sénateur Luche et du maire Marc Bories. Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La Directrice académique des services de l’éducation nationale (Dasen) aborde la rentrée avec sérénité. Et privilégie la réponse de l’institution aux besoins spécifiques de chacun.

Après le collège d’Onet-le-Château lundi matin, Armelle Fellahi a décidé dans l’après-midi de rendre visite aux deux établissements publics du premier et du deuxième degré de Saint-Geniez. Elle y a été accueillie par le nouveau directeur des Marmousets, Christian Berberich et par le principal du collège Denys-Puech, Michel Mastropieri. Avant d’être rejointe par le sénateur Jean-Claude Luche, le député Stéphane Mazars et le maire Marc Bories. La directrice académique des services de l’éducation nationale (Dasen) s’est appuyée sur Saint-Geniez et ses Marmots pour promouvoir la "rentrée inclusive". En prenant exemple sur l’Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) de Sandra Ferreira, classe très bien intégrée au sein de l’école, et sur l’initiative portée au collège par son époux Marinho Ferreira, professeur de technologie qui, avec ses collègues, a permis à une jeune élève atteinte du cancer de suivre les cours depuis chez elle, comme si elle était en classe avec ses camarades. Une opération couronnée de succès.

Rentrée en "sérénité"

L’inclusion scolaire est un concept qui améliore la capacité du système éducatif pour répondre aux besoins spécifiques de chacun. "L’instruction pour tous" est un leitmotiv cette année pour Armelle Fellahi, qui juge cette rentrée "sereine" dans tous ses compartiments. "Cinq postes rendus cette année à l’académie face aux 400 élèves prévus en moins dans le premier degré, c’est assez exceptionnel et plutôt confortable. Mon inquiétude est que ce chiffre ne soit pas plus important. Les comptages se poursuivent jusqu’à mardi soir. Nous aurons un Comité technique spécial départemental mercredi après-midi et un Conseil départemental de l’Éducation nationale jeudi pour précéder aux traditionnels ajustements, qui se feront à la marge", assure Mme Fellahi qui relève aussi que, dans le second degré, "aucune tension avérée, à quelques exceptions près", ne vient troubler la sérénité de cette rentrée. Les syndicats en partageront-ils la même lecture ?

Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

130000 €

Flagnac : Maison de village de caractère de type 9 avec terrasse : grande [...]

244000 €

Venez découvrir cette maison de plain-pied construite en 2001 sur un terrai[...]

336000 €

Située dans un très bel environnement non loin de St Christophe Vallon, mag[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir