Archéologie - Histoire

Généalogie : l’identité de Vezins-de-Lévezou et de ses 70 hameaux

  • Vice-présidente du Cercle, Suzanne Barthe coordonne l’édition des livres chaque année.
    Vice-présidente du Cercle, Suzanne Barthe coordonne l’édition des livres chaque année. L.C. / L.C.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Cercle de généalogie de l’Aveyron édite un livre sur le village, qui accueille son rassemblement annuel, samedi 7 et dimanche 8 septembre.

Voilà plus de neuf mois qu’elle remonte le fil, qu’elle détricote jusqu’à huit siècles d’histoire et de filiations. À l’ombre de son bureau millavois, épaulée par une poignée d’adhérents du Cercle généalogique de l’Aveyron, Suzanne Barthe ne cache pas sa fierté "d’accoucher" de son neuvième bébé. Après Saint-Geniez, La Cavalerie ou encore Arvieu, c’est donc sur Vezins-de-Lévezou que la vice-présidente du Cercle a jeté son dévolu.

"Avec une superficie immense, de 79 km2, et ses 70 hameaux, Vezins a quelque chose de remarquable, commence Suzanne Barthe. Mais surtout, son identité est un condensé de l’Histoire de France et du Rouergue."

En effet, le village s’est formé pendant la Révolution française, en regroupant des hameaux d’obédiences différentes : de l’héritage templier de la Claux, de la noblesse de Vezins ou La Vaysse, ou encore des moines de Moissac au Ram.

Des femmes et des hommes

Toujours selon la même méthode, la passionnée s’est plongée dans le patrimoine du village – ses églises, son château, ses croix de chemin – pour arriver jusqu’aux femmes et aux hommes qui, au sein de familles solidement ancrées sur la commune, ont fait son histoire. "Il y a les personnalités : comme Jean Monteillet, Renaud de Vezins, Monseigneur Calmels ou le révérend Delpal dont nous avons écrit la biographie, reprend Suzanne Barthe. Il y a aussi les grandes familles : Ayrinhac, Desmazes, Vesinhet, Lévezou de Vezins, etc. La famille du château de Vezins est, on peut le dire, la plus ancienne du Rouergue. Je pense aussi aux Gayraud, dont on trouve la trace sur 400 ans."

Si le Cercle généalogique s’interdit de parler des générations d’aujourd’hui, il navigue aisément jusqu’au XXIIe siècle. Passionnée depuis ses 16 ans, Suzanne Barthe voit dans le succès de sa discipline une "soif des gens de savoir d’où ils viennent". Loin du business florissant de la généalogie sur internet, le Cercle aveyronnais aide tout un chacun à dessiner son arbre familial. Il compte près de 800 adhérents dans le monde entier.

Deux journées de rassemblement

Chaque année, l’association - basée à Millau - organise deux journées de rassemblement. Dédiées aux adhérents, elles sont aussi pensées comme une vitrine pour le Cercle généalogique qui convie tous les curieux au rendez-vous. Après l’assemblée générale le samedi matin, des visites du village hôte, des expositions et une initiation à la généalogie sont proposées tout le week-end. Le dimanche matin, dès 9 h 15, des conférences sont également prévues. Au programme : “Vezins, des femmes, des hommes et leurs racines” par Suzanne Barthe ; “Vezins, paroisses et communautés à la fin de l’ancien régime” par l’historien Jean-Yves Bou ; “Vie traditionnelle sur le Lévézou à partir des écrits de Mgr Calmels” par Jean Delmas, conservateur général honoraire du patrimoine ; “Renaud de Vezins, homme politique, aquafortiste et aquarelliste” par Bernard de Seguin de Reynies et actualité des archives départementales, par leur directeur Alain Venturini.µ
www.genealogie-aveyron.fr ou contact par téléphone au 05 65 60 07 79.
 

450 pages, 25 €. Disponible en précommande auprès du Cercle généalogique : au 16 A boulevard de l’Ayrolle à Millau, ou au 05 65 60 07 79.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lola Cros
L'immobilier à Rodez

102500 €

Au cœur du nouveau quartier dynamique "Combarel", venez découvrir cet appar[...]

189000 €

Magnifique appartement de Type 4 situé dans le quartier très recherché de l[...]

685 €

Rodez : Très belle maison à la décoration moderne et soignée de type 4/5 de[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir