Famille

Durant la grossesse, c’est « zéro alcool »

  • Durant la grossesse, c’est « zéro alcool »
    Durant la grossesse, c’est « zéro alcool »
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

On ne le répète jamais assez tant le danger est réel. Mais l’alcool pendant la grossesse est à supprimer. De graves risques de développement notamment neurologiques peuvent impacter l’enfant à naître. Santé publique France fait une piqûre de rappel au sein de sa nouvelle campagne de sensibilisation lancée ce 9 septembre.

D’après l’étude publiée par Santé publique France en septembre 2018, en France, entre 2006 et 2013, plus de 3 200 nouveau-nés (soit une naissance par jour en moyenne) ont présenté au moins une conséquence liée à l’alcoolisation fœtale. Et 452 d’entre eux (soit une naissance par semaine en moyenne) un syndrome d’alcoolisation fœtale.

En fait, il n’existe pas de « seuil » défini en-dessous duquel la consommation d’alcool de la mère serait sans risque pour le futur enfant. Et parce qu’aujourd’hui, personne ne peut affirmer qu’un seul verre soit sans risque pour le bébé, « par précaution, zéro alcool pendant la grossesse est le message à retenir », martèle Santé Publique France. Laquelle lance sa campagne de sensibilisation ce 9 septembre, Journée mondiale de sensibilisation au Syndrome d’Alcoolisation Fœtale (SAF). A cette occasion, des spots radios, vidéos et campagnes d’affichage occuperont les ondes et coins de rue.

L’un des thèmes retenus cette année : « Les proches ont aussi un rôle à jouer » .

Un message entendu ? 

Au total, 88% des métropolitains et 75 % des habitants des DROM ont jugé la campagne 2018 de Santé publique France efficace pour inciter « à arrêter de consommer de l’alcool pendant la grossesse ». Et « près de neuf personnes sur dix ont déclaré être incitées par la campagne à conseiller aux femmes enceintes de leur entourage de ne pas boire d’alcool ».

Besoin d’information ?

Si vous ou une femme de votre entourage êtes concernée, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site Alcool Info Service. Vous pouvez aussi échanger par téléphone avec un spécialiste de cette plateforme au 0 980 980 930, de 8h à 2h, 7 jours sur 7 (« coût d’une communication locale depuis un poste fixe ou inclus dans les forfaits des box et des mobiles »). Et vous disposez sur cette page d’un annuaire pour trouver le professionnel le plus proche de chez vous.

Destination Santé
Réagir