Culture et Loisirs

Le retour de Christine Vanicate

  • L’artiste souhaite que ces personnages soient une fenêtre ouverte sur une évasion dessinée.
    L’artiste souhaite que ces personnages soient une fenêtre ouverte sur une évasion dessinée.
Publié le / Modifié le S'abonner

Passionnée d’archéologie et d’histoire, Christine Vanicate réalise à la peinture à l’huile ainsi qu’en cuir les personnages des dessins animés japonais, tout en les incorporant dans un décor médiéval, grec ou égyptien ou autre selon la légende du personnage : "Très vite, j’ai eu le coup de foudre pour ces personnages et leur histoire, car il y avait tout ce qu’il faut : du goût et des couleurs, reflétant très bien le travail des dessinateurs japonais, rendant ces personnages vivants et nous noyant dans leurs grands yeux très expressifs".

Depuis, totalement immergée dans ce nouveau monde chamarré, piochant son inspiration dans les séries, redonnant vie aux personnages accompagnés de temps en temps d’un petit coin de notre patrimoine culturel, elle dévoile son projet : "Je souhaite que mes toiles viennent un jour égayer les lieux où séjournent des enfants malades,". Ce rêve s’est réalisé au mois de décembre 2000, puisqu’une fresque de 2 mètres de long, représentant un personnage de chaque manga, est exposée dans la salle d’animation de l’hôpital Necker de Paris.

À voir au bureau de l’office de tourisme jusqu’au 30 septembre. Cette exposition devrait ravir les enfants puisqu’elle présente leurs héros de mangas et dessins animés japonais.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Belcastel

54500 €

Secteur BELCASTEL, grange/étable d'environ 100 m² au sol sur deux niveaux, [...]

Toutes les annonces immobilières de Belcastel
Réagir