Les anciens d’AFN à l’assaut

de la métallurgie à Saint-Chély-d’Apcher

Abonnés
  • Une belle journée de confraternité et d’amitié.
    Une belle journée de confraternité et d’amitié.
Publié le / Modifié le S'abonner

C’est toujours avec plaisir que les anciens combattants du secteur de Sénergues, Saint-Félix-de-Lunel, Lunel et Espeyrac se retrouvent. Il en manquait peu à l’appel pour partir en direction de la Lozère.

A Nasbinals pause petit-déjeuner après avoir salué la statue du célèbre Pierrounet, puis arrivée à Saint-Chély-d’Apcher, pour découvrir le musée de la Métallurgie.

En 1916, le site de Saint-Chély est retenu pour implanter une unité de production d’aciers spéciaux. La guerre des tranchées fait rage, les aciéries et forge de Firminy (Loire) participent à l’effort de guerre pour la production d’armement. Comme cette société a de gros besoin en "ferro-alliages", le site de Saint-Chély fut créé, en raison de l’existence d’un gisement de quartz pur, et d’un potentiel énergétique grâce aux centrales hydro-électriques établies sur le Bès et la Truyère et surtout de la voie ferrée Paris-Béziers, et de la volonté des autorités locales.

L’usine sortie de terre en septembre 1919, fêtera bientôt son centenaire.

Son travail se concentre exclusivement à la fabrication de tôles électriques à grains non orientés. Elle est devenue le seul fabricant dans ce domaine. Elle est leader mondial pour les aciers électriques haut de gamme utilisés pour les gros alternateurs, l’automobile, les éoliennes, le T.G.V., etc... Actuellement 220 personnes sont employées plus 150 sous-traitants dans ce fleuron du Gévaudan.

Ensuite, en route pour le repas dans le Cantal au lieu-dit Saint-Just, commune de Val d’Arcomie afin d’atteindre le restaurant de Jean-Luc Cussac.

Un peu de détente au bar et/ou sur les banquettes. Les plats de cuisses de grenouilles eurent du succès. Un énorme jambon braisé porté par Jean-Luc, défila autour des tables, il finit, en tranches, et dans les assiettes. L’on dansa, l’on chanta et l’on raconta des histoires.

Puis départ vers Fournels et Chaudes-Aigues et arrêt à Lacalm, non loin de la statue du courageux clairon Rolland, avec une petite pause casse-croûte.

Retour à Espeyrac vers 20h30, ensuite direction Sénergues pour terminer à Lunel.

Belle journée, sous le soleil, la gaîté et la bonne humeur. Chacun gardera un excellent souvenir de cette sortie amicale où les chants de Raymond égayèrent le trajet tout le long du parcours.

CORRESPONDANT
L'immobilier à Sénergues

129000 €

Maison de Type 4 d'une surface de 95m² avec terrasse et grand garage surplo[...]

Toutes les annonces immobilières de Sénergues
Réagir