Politique

Rodez : la consultation sur les pesticides marque la rentrée des Verts

  • Frédéric Haméon, Sébastien Cabrol et William Fraysse, nouveaux visages « Verts » aux côtés de Marie-Claude Carlin.
    Frédéric Haméon, Sébastien Cabrol et William Fraysse, nouveaux visages « Verts » aux côtés de Marie-Claude Carlin. Repro Centre Presse / / Repro Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
Le groupe ruthénois d’Europe Écologie les Verts avec de nouveaux visages s’est exprimé sur le thème de l’usage des pesticides.

 

============TXT (124280893)============
C’est sur fond de colère contre la consultation sur les pesticides lancée par le gouvernement que le parti d’Europe Écologie les Verts a fait sa rentrée. Certains y verront une opportunité. Ce que l’on constate en tout cas, c’est que l’herbe a repoussé chez les « Verts », forts du résultat obtenu lors des dernières élections européennes, avec notamment 14,6 % enregistré à Rodez.
Si Marie-Claude Carlin fait office de figure emblématique du mouvement porté aujourd’hui par Yannick Jadot, (elle est porte-parole départementale avec le Villefranchois Guy Pezet), de nouveaux visages apparaissent à ses côtés.
À commencer par celui de William Fraysse, qui a quitté le parti socialiste pour rejoindre EELV. Sébastien Cristol et Frédéric Haméon sont également des nouveaux venus dans un parti « qui enregistre de plus en plus d’adhérents » se félicité William Fraysse. La question des prochaines municipales brûle du coup les lèvres. « Mais nous serons plus loquaces dans quelques semaines » coupe William Fraysse, Marie-Claude Carlin expliquant attendre la stratégie soumise au niveau national, puis régional. « Pas la peine d’aller à hue et à dia ».
Pour l’heure, EELV a envoyé ses troupes au front sur le sujet des pesticides. Dans le viseur, la consultation lancée par le gouvernement, et notamment la proposition de mettre en place des zones potentielles de non traitement de 5 à 10 mètres autour des habitations. « Abracadabrantesque » pour Marie-Claude Carlin. « Le gouvernement reconnaît par ce biais la dangerosité de ces produits, mais prend les agriculteurs en otage », lance William Fraysse. « Cinq ou dix mètres, pour un exploitant, cela peut représenter des pertes d’exploitation énormes, et dans le même temps, on ne lui propose rien. Nous estimons que c’est zéro pesticide et un véritable accompagnement financier des agriculteurs à sortir de ce système qu’il faut mettre en place ».
Et de souligner la dynamique autour de la conversion bio qui existe en Aveyron (parmi les premiers départements français). « On appelle les Aveyronnais à aller sur le site du ministère de l’agriculture et à participer à ette consultation », insistent les représentants d’EELV qui, le week-end prochain, seront mobilisés lors de la marche pour le climat. « Un mouvement porté en Aveyron par Douze ensemble et que l’on soutient ».
 

Ph.R.
L'immobilier à Rodez

177000 €

Exclusivité.Sur le Tour de ville de RODEZ, dans résidence avec ascenseur, s[...]

665 €

Situé dans un quartier calme et agréable, appartement de type 4 traversant [...]

81000 €

A vendre proche centre ville T4 traversant, actuellement loué , au 2ème éta[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir