Justice

Saint-Rome-de-Tarn : prison ferme pour le compagnon violent

  • Les gendarmes ont interpellé le mis en cause en fin de semaine dernière.
    Les gendarmes ont interpellé le mis en cause en fin de semaine dernière. Illustration CPA / Reproduction Centre Presse / Illustration CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Accusé d'avoir violenté et menacé sa compagne, un quinquagénaire a été condamné à deux ans de prison dont 18 mois avec sursis.

Les gendarmes de Salles-Curan ont interpellé un homme de 53 ans, accusé d'avoir frappé et menacé avec un  couteau sa compagne, et menacé un témoin.

Les faits se sont déroulés le lundi 2 septembre vers 7 h 20, sur la commune Saint-Rome-de-Tarn. Alors qu’elle se rend sur son lieu de travail à bord de sa voiture, une femme âgée de 53 ans se retrouve bloquée par son ex-compagnon qui lui barre la route avec sa voiture, selon les éléments des gendarmes. S'en suit un échange verbal houleux avec la victime. Il tente de la sortir de force de sa voiture, en lui assenant des gifles et en lui tirant les cheveux.

Ne parvenant pas à ses fins, il pointe un couteau dans sa direction puis lui plaque contre son cou. Un motocycliste, témoin de la scène, s’arrête immédiatement et tente de séparer les deux protagonistes. A son tour, il se retrouve menacé par l’agresseur. Peu après l’altercation, la femme réussit à sortir de l’emprise de son ex-compagnon et se réfugie chez des amis.

Les investigations entreprises par la gendarmerie de Salles-Curan, saisie des faits, permettent l’interpellation du mis en cause, le 6 septembre. Placé en détention provisoire dimanche dernier, le mis en cause est jugé le lendemain en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Rodez. Il a été condamnée à deux ans de prison dont 18 mois avec sursis, 6 mois aménageables et l’interdiction de rentrer en contact avec la victime.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Saint-Rome-De-Tarn

490000 €

A découvrir, cet ensemble de deux maisons de charme offrant un espace habit[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Rome-De-Tarn
Réagir