ligue 2 (7e journée)

Football : des Manceaux un peu mieux, mais largement diminués face à Rodez

  • Diarra et les Manceaux attendus à Toulouse ce vendredi soir.
    Diarra et les Manceaux attendus à Toulouse ce vendredi soir. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Rodez et Le Mans sont promus tous les deux. Mais ils ont vécu un début de saison diamétralement opposé. Quand Rodez surfait à plein sur son titre (record) de champion de National, les Manceaux enchaînaient les désillusions, plutôt cohérents dans le jeu mais pas payés comptablement. Qu’en est-il aujourd’hui à l’heure de se retrouver ?
Richard Déziré et ses hommes ont ainsi redressé la barre. Après cinq revers pour autant de matches, ils ont enfin débloqué leur compteur il y a quinze jours lors de la dernière journée, à domicile face à Sochaux (2-0). « La qualification en Coupe de la Ligue arrachée aux tirs au but après avoir été mené 2-0 jusqu’à la 85e minute de jeu juste avant (le 27 août contre Orléans, 2-2, 8-7 tab, NDLR) a fait énormément de bien », relève Antoine Besson, confrère qui suit Le Mans FC pour viàLMtv Sarthe.
Pour autant, cette inflexion dans les mauvais résultats pourrait être contrariée par l’avalanche d’absents du côté d’un club qui a acquis le droit de jouer en L2 au terme d’un suspense intenable lors des barrages d’accession au printemps.

Boissier suspendu

À commencer par un des héros de ces deux matches couperets, l’ancien N°6 de… la maison sang et or, Rémy Boissier. Le Montalbanais est suspendu. Ainsi, il ne recroisera pas ses anciens partenaires et supporters auprès de qui il jouissait d’une belle image, lui qui fait toujours partie des cadres de l’équipe mancelle. Son club n’a par ailleurs pas souhaité donner une suite favorable à notre demande d’entretien.
Et ce n’est pas le seul joueur important à manquer à l’appel : Youssef Maziz est blessé aux adducteurs, le capitaine Pierre Lemonnier est insuffisamment remis d’une luxation d’une épaule, alors que Aboubakary Kanté et Hamza Hafidi (nez cassé) se sont fait mal lors de la dernière séance d’entraînement, hier matin ; sans oublier encore le forfait de Georges Gope-Fenepej.
 

Centre Presse Aveyron
Réagir