Culture et Loisirs

En l’église de Mousset, mariage réusssi de la musique et de l’humour

Abonnés
  • Musique à corps et à cœur.
    Musique à corps et à cœur.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le 8 septembre, plus une seule place disponible en l’église de Mousset pour le dernier concert de l’été. Un public de fidèles, mais aussi de nombreuses personnes venues pour la première fois, souvent de loin, dont certaines avec quelques difficultés à trouver "la célèbre église de Mousset".

Le programme était riche et varié avec Jérôme Rouzaud à l’orgue et au clavier, Bernard Laur à la trompette et Jean-Marie Guibert au cor, soit en solo, soit en duo. Ils ont vraiment mis tout leur cœur et leur talent pour séduire leur public, un grand moment musical. Yves Catusse a mis à contribution sa superbe voix pour un duo cor-voix dans une interprétation originale de "J’aime le son du cor" poème d’Alfred de Vigny, musique du compositeur marseillais Ange Flégier (1846-1927). Il a totalement séduit l’auditoire avec la lecture du récit récréatif et plein d’humour dont il est l’auteur sur le vignoble français.

Dans ce coin très proche des lieux où le chemin de Saint-Jacques suit son cours et en apothéose, les artistes ont interprété le dernier chant des Pèlerins de Jean-Claude Bénazet, "Ultreia" "Va de l’avant" et ensuite, "Etsus eïa. Deus adjuva nos", va plus haut, Dieu avec nous.

Satisfaction unanime pour la richesse de cet après-midi et pour la qualité des concerts organisés dans cette église, mais aussi pour "l’ambiance chaleureuse". Tout sera mis en œuvre par Mouret-Pruines Patrimoine et Cultures pour que l’été 2020 reste musical à Mousset.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir