Justice

Mobilisation pour Mathias Echène en détention à Hong Kong

  • Éléonore Echène et Stéphane Mazars, plus mobilisés que jamais.
    Éléonore Echène et Stéphane Mazars, plus mobilisés que jamais. s.o. / s.o.
Publié le / Modifié le S'abonner

Depuis jeudi dernier, l’Aveyronnais Mathias Echène est en détention à Hong Kong. L’homme d’affaires était depuis deux ans incarcéré en Indonésie. Et alors qu’un groupe de travail à l’ONU, sur les violations des droits de l’Homme, a dénoncé cette arrestation, sans charge et surtout sans respect des droits de la défense, le voilà "kidnappé", selon ses avocats français.

"Mes confrères parlent de kidnapping car aucune notification n’a été faite, ni à Mathias Echène, le premier concerné, ni à sa défense, ni au consulat et encore moins au gouvernement français", s’insurge Stéphane Mazars, député et soutien de Mathias Echène.

Aujourd’hui, ce comité de soutien attend des nouvelles de Mathias Echène. Un avocat a été désigné pour défendre le Ruthénois, mais pour l’instant, il n’a aucune nouvelle. "Nous allons procéder dans l’ordre. Il faut d’abord savoir quelles charges sont retenues contre Mathias et ce n’est qu’à partir de là qu’on pourra mettre en place sa défense", ajoute Stéphane Mazars.

En l’état actuel des choses, il est donc difficile de faire quoi que ce soit. "D’autant plus que Mathias qui était en communication permanente avec moi, n’a plus accès au téléphone", déplore sa sœur, Éléonore. Ses soutiens (dont un comité parisien qui s’est mobilisé hier) et le gouvernement français, via le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, restent mobilisés pour trouver une issue judiciaire.

Salima Ouirni
Voir les commentaires
Réagir