Vie commerçante

Livinhac-le-Haut : la belle saga de la blanchisserie Mill’Services

  • Michèle Couderc et son fils Nicolas ont remercié récemment les représentants de l’État, de la Région, du Département et de la communauté de communes pour leur soutien, et ses clients pour leur confiance.
    Michèle Couderc et son fils Nicolas ont remercié récemment les représentants de l’État, de la Région, du Département et de la communauté de communes pour leur soutien, et ses clients pour leur confiance. Repro CP / / Repro CP
  • Au cours de la visite de l’entreprise et des différents postes de production, orchestrée par les deux co-gérants.
    Au cours de la visite de l’entreprise et des différents postes de production, orchestrée par les deux co-gérants. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

En un quart de siècle, l’entreprise a écrit un beau chapitre dans un secteur d’activité pourtant très concurrentiel !

Pour remercier tous ceux qui lui ont témoigné confiance et soutien depuis plus de 25 ans, l’entreprise Mill’Services a ouvert en grand ses portes, jeudi dernier, aux représentants de l’État, élus du territoire et clients.

L’occasion pour les cogérants, Michèle Couderc et son fils, Nicolas, de retracer l’histoire de cette petite entreprise familiale, fière d’avoir su concilier esprit artisanal et efficacité industrielle, dans le marché de la blanchisserie, si concurrentiel et dévolu aux grands groupes nationaux.

C’est en 1993 que l’aventure commence par la création à Decazeville d’une association Mill’services, un atelier de repassage puis de lavage au statut d’entreprise d’insertion.

À une clientèle de particuliers s’ajoute très vite celle de professionnels notamment les Thermes de Cransac, premiers à avoir fait confiance à la petite structure.

Devenue SARL en 1998 mais toujours avec son personnel du départ, la blanchisserie prendra ses aises en 2003 dans un atelier relais, insertion sociale et professionnelle oblige, à Livinhac, construit et mis à sa disposition par la communauté de communes de la Vallée du Lot.

C’est une date clé qui offrira à Mill’Services d’autres ouvertures avec les hôteliers puis les maisons de retraite.

15 salariés et 3 tonnes de linge au quotidien

Un premier agrandissement en 2006, un second en 2012 réalisés par l’ex-CCVL lui permettent d’augmenter sa capacité de production pour arriver aujourd’hui avec 15 salariés à traiter 3 tonnes de linge par jour.

Bien sûr, il lui a fallu investir dans des machines et logiciels toujours plus performants mais, comme l’a souligné Michèle Couderc, "l’objectif de l’entreprise reste d’apporter un service de proximité à ses clients avec des prestations adaptées parfois même individualisés pour se démarquer des grands blanchisseurs nationaux".

Un sens du contact avec le client et du sur-mesure de qualité que son implantation en milieu rural a pu valoriser !

Correspondant
Voir les commentaires
L'immobilier à Livinhac-Le-Haut

41000 €

Vallée du Lot - Sur le chemin de St Jacques de Compostelle, maison composée[...]

195000 €

Jolie maison de ville de 143 m2 implantée sur un terrain de 1000 m2 ,située[...]

65000 €

Beaucoup de potentiel pour cette maison en pierres, composée d'une grande c[...]

Toutes les annonces immobilières de Livinhac-Le-Haut
Réagir