Musique

A Marseille, Arno, Catherine Ringer et Dub Inc à la 28e Fiesta des Suds

  • Pour sa 28e édition, la Fiesta des Suds, festival marseillais, accueille du 10 au 12 octobre des pointures de la scène française et étrangère comme Arno
    Pour sa 28e édition, la Fiesta des Suds, festival marseillais, accueille du 10 au 12 octobre des pointures de la scène française et étrangère comme Arno KURT DESPLENTER / BELGA / AFP / KURT DESPLENTER / BELGA / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Pour sa 28e édition, la Fiesta des Suds, festival marseillais, accueille du 10 au 12 octobre des pointures de la scène française et étrangère comme Arno, Catherine Ringer ou encore les reggaemen de Dub Inc, pour trois soirées de concerts au pied du Mucem.

La Fiesta, "née d'une bande de potes" selon Marc Aubergy, président de l'association Latinissimo qui l'organise, est l'un des plus gros événements culturels de la cité phocéenne, attirant des dizaines de milliers de spectateurs.

Fidèle à son goût pour les musiques de l'hémisphère Sud, la Fiesta accueillera cette année encore des artistes sud-américains comme le groupe de cumbia Chico Trujillo, la saharouie Aziza Brahim, dont un concert parisien a été déprogrammé au début de l'année sous la pression des autorités marocaines.

La Fiesta s'enorgueillit aussi d'une "pépite" cette année, la chanteuse londonienne à quatre octaves Ala.ni et sa voix envoûtante. Catherine Ringer et Dub Inc le jeudi 10 octobre, Hubert-Félix Thiéfaine et Arno le 11 octobre ou encore le groupe Skip The Muse le samedi sont également attendus.

Pour la deuxième édition consécutive, la Fiesta revient aux sources de ses premières années, avec des concerts en plein air, au J4, l'esplanade du Mucem, face à la mer.

Locataire du Dock des Suds, un ensemble de salles de 5.000 m2, Latinissimo n'envisage plus d'y organiser la Fiesta. "Nous sommes un peu l'auberge française au milieu des gratte-ciels new-yorkais", a souligné Marc Aubergy. Le Dock, propriété de l'établissement public d'aménagement Euromediterranée, est entouré d'immeubles d'affaires et d'habitat.

"Nous n'avons plus l'espace nécessaire autour pour organiser la Fiesta", constate M. Aubergy, "mais nous tenons à garder ce lieu à l'identité forte pour des concerts, des événements privés, des conférences, tout au long de l'année".

La Fiesta des Suds est financée au tiers par la billetterie, au tiers par le bar, et pour le reste par des subventions, principalement du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et du Crédit mutuel.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir