Cyclisme

Cyclisme : Laurent Bressolis dans un fauteuil

  • Laurent Bressolis (au centre).
    Laurent Bressolis (au centre). Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse / Reproduction Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

La dernière manche du challenge, dimanche 22 septembre, à Villefranche-de-Rouergue, devrait permettre au coureur du Vélo club maursois de décrocher une seconde victoire au classement général, après 2017.

C’est à Villefranche-de-Rouergue, ddimanche 22 septembre, que l’édition 2019 du challenge MMA-Skoda-Centre Presse-Midi Libre connaîtra son épilogue, que l’on peut quasiment d’ores et déjà dévoiler. Sauf énorme surprise, Laurent Bressolis (VC maursois) va en effet une nouvelle fois inscrire son nom au palmarès, deux ans après sa première victoire.

"J’ai beaucoup moins de pression qu’à Saint-Cyprien-sur-Dourdou, dimanche dernier. Là-bas, c’est parti d’entrée, mes rivaux ont joué le jeu à fond pour me faire péter et il a fallu que je sois vigilant. Au début, je suis allé chercher tout le monde quand ça sortait mais quand les échappés sont partis, je n’ai pas bougé. Je savais que la chaleur allait jouer un rôle et finalement, ils ont fléchi. Tout s’est joué au sprint et je me suis bien placé en terminant sixième", confie-t-il, avant d’ajouter : "Je suis pas mal à la pédale en ce moment et c’est comme ça que la différence se fera à Villefranche car le circuit n’est pas facile. Il y a un long faux plat montant et, au total, 1 300 mètres de dénivelé positif ; c’est usant".

"Sacrifices"

À 45 ans, le Cantalien (qui, s’il est sacré, sera le premier coursier à réaliser le doublé) est donc bien parti pour démontrer que les années qui passent ne sont pas synonymes de poids inéluctable.

"Je ne cours qu’avec des jeunes de 20 ans, qui pourraient être mes gosses", s’amuse-t-il, avant de reprendre, plus sérieux : "Beaucoup d’entre eux me respectent et me disent “Toi, tu marches !”, mais je fais les sacrifices pour ! Je m’entraîne tout le temps, je ne reste pas assis dans mon canapé ! Honnêtement, la victoire au challenge est une belle récompense mais c’est maigrichon par rapport à tous les efforts que je peux réaliser tout au long de la saison. Je ne jouais pas la gagne au départ, même si j’étais “en cannes” lors de la première manche. L’appétit est venu en mangeant et ce qui est bien avec le challenge est que c’est la régularité qui prime."

Programme : départ des coureurs de deuxième et troisième catégories, juniors et PCO à 16 h pour 40 tours de 2 kilomètres, soit 80 kilomètres au total.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

128400 €

A 5min de Villefranche, au coeur d'un petit village, maison des années 70, [...]

55000 €

Dans quartier pavillonaire au calme, terrain plat de 1233m² constructible. [...]

60000 €

Terrain constructible plat de 2201m², non viabilisé (tous les réseaux sont [...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir