Handball

Le Roc veut chasser les démons de la saison passée en terre corrézienne

Abonnés
  • Le Roc veut marquer son territoire loin de l’Aveyron.
    Le Roc veut marquer son territoire loin de l’Aveyron. CPA / Jean-Louis Bories / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Après une première rencontre probante à domicile face à Bruges-Lormont, le Roc veut confirmer en déplacement dans la Corrèze.

Les démons ont la vie dure. Les mauvais souvenirs du début de saison dernière hantent encore l’esprit de l’entraîneur aveyronnais, Julien Demetz, avant le premier déplacement de la saison à Objat (coup d’envoi à 18h). " Il ne faut pas tomber dans le piège de l’année dernière", lâche-t-il en se souvenant des ratés concédés à l’extérieur.

Pourtant, cette saison, tout a changé avec une équipe plus riche en joueurs, une bonne période de préparation et une victoire lors du premier match de championnat. La rencontre d’aujourd’hui est à la portée des Aveyronnais.

La victoire le week-end dernier face à Bruges-Lormont a permis au Roc d’acquérir une certaine confiance, voire de la sérénité. "Ce premier match de la saison a été un bon test pour nous tous. Lors des difficultés rencontrées pendant ce match, le groupe est resté soudé et avec l’envie de se battre. C’est une bonne chose pour l’avenir". Des signaux forts que Julien Demetz prend comme des éléments capables d’installer un plan de jeu efficace à Objat.

Oui, les hommes du Roc ont bien retenu la leçon. Il faut prendre très vite des points et jouer les premières rencontres. "Objat est une équipe qui n’a pas été renforcée, je pense qu’elle est à notre portée. Nous avons du sang neuf cette saison, cela peut être un atout pour cette rencontre, il est juste dommage, que Brian Bitonti se soit blessé à l’entraînement". Le groupe sera privé d’un pilier important mais le technicien pourra compter sur quatre jeunes de moins de 18 ans, qui, même s’ils ne s’entraînent pas en semaine avec l’effectif (ils sont membres du pôle espoir de Toulouse), sont prêts à se fondre dans le collectif. Julien Demetz s’appuie également sur son nouveau gardien, El-Hadji, et un joueur revenu au club, Yoanne Brevel.

Ces profondes évolutions apportent de la fraîcheur, à même de chasser ces démons qui pourraient venir polluer l’esprit des joueurs. Le Roc a évolué et c’est cette image que le technicien veut voir ce soir avant de se projeter vers la suite de la saison. "Il est important de mettre en avant nos qualités et cela dans le bon ordre", conclut l’entraîneur. Une deuxième victoire serait la bienvenue et permettrait au groupe de prendre des points précieux, tout en engrangeant de la confiance pour se donner des ambitions.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

384 €

Situé au cœur du quartier du Faubourg, venez visiter ce très bel appartemen[...]

262 €

A deux pas du centre ville de Rodez, dans un immeuble avec de faibles charg[...]

147 €

Proche Lycée Monteil, garage fermé.[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir