Vins

La cave à vins d’Éric Bousquet à Espalion

Abonnés
  • Éric Bousquet dans sa caveà vins, rue Droite, à Espalion.
    Éric Bousquet dans sa caveà vins, rue Droite, à Espalion. O.C. / O.C.
Publié le / Modifié le S'abonner

Éric Bousquet propose plus de 600 références et ce n’est pas fini, promet-il, dans son antre de la rue Droite, à Espalion.

"In vino veritas." Comme la célèbre maxime, Éric Bousquet est franc comme du (bon) vin. Originaire de Coubisou, il a hésité entre l’architecture et la boisson chère à Bacchus. Il s’est finalement orienté (et il a bien fait !) pour cette dernière en suivant des études à Montpellier. Au départ dans la production de vin, il a mis la main dans les grappes au gré de vendanges lui donnant goût à la profession au contact du client. "On fait plein de rencontres et les vignerons sont souvent des gens vrais."

Comme lui. "In vino veritas." Éric Bousquet aime arpenter les régions viticoles, ayant un péché mignon pour la Bourgogne, afin de vendanger et de donner ainsi un coup de main. "C’est là-bas qu’est né le concept de terroir. J’aime le travail de l’homme", confie-t-il. Exercer de ses mains, créer, l’architecture n’est finalement pas bien loin !

Il a ouvert voici un an, lors du Beaujolais, son antre "Les caves d’Éric", entièrement retapé de ses mains, laissant apparaître une véritable cave. Côté déco, de la récupération, un vieux piano et quelques ouvrages égayent sa boutique. Pour l’heure, il propose environ 600 références, essentiellement du vin rayonnant sur l’hexagone, mais également un peu d’Italie, du champagne, de la bière et des spiritueux, comme le whisky dont il a un faible. Tout comme le pays d’où vient ce produit.

Éric Bousquet est surtout enthousiaste à l’idée de partager ses connaissances et ses rencontres. "Il y a une prise de conscience de la jeune génération pour l’environnement. De nombreux jeunes vignerons travaillent un vin moins fort en alcool, de manière naturelle, remettant des cépages au goût du jour", dit-il. Et de conclure sur le vin local : "Le Marcillac a de beaux jours devant lui, le vin en Aveyron de façon générale."

Éric Bousquet part à la découverte de vignerons pour rouvrir le 5 octobre, le temps également de commander une barrique pour fêter la soirée beaujolais. Car le vin, c’est avant tout la convivialité.

Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

30300 €

Terrain à bâtir à ESPALION de 1585m2 avec réseaux à proximité, eau et élect[...]

290 €

Bel appartement très lumineux situé au 3ème étage d'une petite copropriété [...]

468 €

Au 2ème étage d'un immeuble en centre ville d'Espalion avec parking à proxi[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir