Les personnalités politiques aveyronnaises auscultent l’économie baraquevilloise

  • Les élus très attentifs aux explications du marché au cadran.
    Les élus très attentifs aux explications du marché au cadran. Repro CPA
Publié le

Le grand rendez-vous ayant pour but de réunir les personnalités politiques du département, lundi 10 septembre, à Baraqueville avait pour thème "Agriculture et économie". Les premiers à se rendre sur le chef-lieu du Pays Ségali n’étaient autres que le sénateur Alain Marc et les hauts représentants du conseil départemental à savoir son président Jean-François Galliard, accompagné de son directeur de cabinet Pierre Bremaud. Pour commencer leurs visites, ils ont assisté à une réunion de travail organisée dans les locaux de l’ancienne Cadauma. Sous les conseils de techniciens des Chambre d’agriculture régionale et départementale, le maire Jacques Barbezange accompagné d’éleveurs locaux, de Jean-Marc Fabre et de Christian Vergnes respectivement en charge de l’agriculture et des bâtiments pour Pays Ségali Communauté se sont vus présenter un projet d’aménagement dans ces locaux d’un tiers lieu accompagné d’une salle de découpe de viande. René Blanc, un agriculteur baraquevillois a pu se faire le porte-parole et préciser : "Il ne s’agit pas que d’une volonté politique, l’idée vient de la base. Nous sommes plusieurs éleveurs à avoir besoin de cet outil et à vouloir le faire vivre." Ce à quoi le premier magistrat du département pouvait répondre : "Nous ne pouvons qu’encourager ces petits projets car lorsque les gros vont mal, cela devient très compliqué à gérer !"

Avec un peu de retard sur le planning, tous se sont ensuite rendus à l’espace Raymond-Lacombe pour une visite guidée du marché au cadran. Ils y ont retrouvé Pascale Rodrigo, la sous-préfète de la circonscription de Villefranche-de- Rouergue, les conseillers régionaux Jean-Sébastien Orcibal et Stephane Bérard, le conseiller départemental Jean-Marie Pialat, le président du Pays Ségali Jean-Pierre Mazars, accompagné de plusieurs maires de la communauté de communes et d’autres personnalités de la DDCSCP notamment.

Après l’observation de la montée des enchères au bord du ring, Vincent Albouy, responsable du marché, en a expliqué le fonctionnement. Chaque lundi, le marché réunit autour de 180 bêtes et le bilan de la première année de fonctionnement a été positif car le marché est déjà bénéficiaire.

Félicitant l’initiative, tout ce beau monde a pu continuer à échanger autour d’un verre en souhaitant une montée en puissance de ce nouveau mode de transaction profitable à l’ensemble de la filière agricole qu’est l’élevage.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

386 €

Appartement de type 3 , dans petit collectif , au centre de Baraqueville, c[...]

112000 €

Au coeur du village de Baraqueville, avec tous les commerces à proximité.Ve[...]

137000 €

Dans une Résidence neuve au coeur de BARAQUEVILLE, appartement T3 de 64,42 [...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?