LSA : le co-entraîneur Richard Pioch satisfait du contenu proposé

  • Les avants de LSA ont dominé leurs homologues de Balma, dimanche.
    Les avants de LSA ont dominé leurs homologues de Balma, dimanche. J-L.B. - Jean-Louis Bories
Publié le

Malgré une victoire étriquée, le staff de Lévezou Ségala Aveyron est satisfait de l’investissement et de la prestation de son équipe contre Balma, dimanche dernier.

Dimanche soir à l’issue de la rencontre, j’étais assez mitigé". L’aveu vient directement de Richard Pioch, un des entraîneurs de LSA XV. Quelques heures après la rencontre contre Balma (victoire 13-12), le technicien aveyronnais a étayé son propos. "Il y avait une sensation de maîtrise où nous n’étions jamais en danger dans le jeu et cette réalité qui pouvait nous faire perdre. J’étais plutôt rassuré de l’investissement des garçons, de l’application des consignes et du contenu car ils ont bien réalisé ce que nous avions prévu. Après, ce fut un jour sans pour nos buteurs."

Il est clair que si les Ségalis avaient concrétisé leurs temps forts et eu un peu de réussite au pied, ces derniers pouvaient arriver à la pause avec une vingtaine de points d’avance. "Le match aurait pu être plié à la mi-temps et la physionomie de la seconde période ne plus être la même. "

Avec trois points de retard, les joueurs de Balma ont repris confiance et ont tenté le tout pour le tout, bien aidés par la rentrée de Nenoret qui, par son jeu au pied et sa réussite aux tirs au but, a gardé son équipe à portée de LSA XV.

Fournier indisponible au minimum trois mois

Malgré cette victoire étriquée, le staff ségali voit tout de même de nombreux motifs de satisfaction dans la prestation de son groupe. "Devant, nous avons été solides même si la seconde mi-temps a été un peu plus compliquée. Nous avons bousculé une équipe qui a mis quasiment quarante points à Cahors. Je suis agréablement surpris par mon équipe car malgré nos petits gabarits, nous avons mis sous le reculoir de gros gabarits. Même si je suis déçu par le score, je suis rassuré par notre prestation."

Seule ombre au tableau, et qui attriste l’ensemble du groupe, la sortie sur blessure du troisième ligne Léopold Fournier, dont le radius a été cassé. Le joueur sera indisponible au moins trois mois. "Maintenant il faut se remettre au travail pour continuer à grandir, à progresser et préparer au mieux notre déplacement à Cahors. "

Un déplacement qui aura lieu samedi prochain, la rencontre étant programmée à 19 heures

Centre Presse
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?