Culture et Loisirs

Victor Jestin lauréat du prix de la Vocation

  • "La Chaleur" transporte le lecteur dans un camping du bord de mer, à la fin d'un été caniculaire. Un adolescent assiste sans intervenir à la mort accidentelle d'un garçon de son âge.
    "La Chaleur" transporte le lecteur dans un camping du bord de mer, à la fin d'un été caniculaire. Un adolescent assiste sans intervenir à la mort accidentelle d'un garçon de son âge. Photo Pascal Ito © Flammarion / Photo Pascal Ito © Flammarion
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Le jeune romancier Victor Jestin, 25 ans, a reçu mardi le prix de la Vocation pour son premier roman, "La Chaleur" (Flammarion), déjà en lice pour les prix Renaudot, Médicis et Femina.

Créé en 1976 par la fondation Marcel-Bleustein-Blanchet pour la vocation, le prix littéraire de la Vocation est destiné à aider un jeune romancier d'expression française âgé de 18 à 30 ans.

Le prix est doté de 8.000 euros distribués en deux fois: le lauréat reçoit 4.000 euros en septembre et la même somme lui est versée en décembre lors de la cérémonie de remise des bourses à la promotion de l'année, qui regroupent une vingtaine de lauréats dans diverses disciplines.

"La Chaleur" transporte le lecteur dans un camping du bord de mer, à la fin d'un été caniculaire. Un adolescent assiste sans intervenir à la mort accidentelle d'un garçon de son âge. Il enterre le corps sur la plage... 

Le lendemain, pour la première fois, il fera l'amour avec l'ex-petite amie du garçon décédé. Incapable d'expliquer son geste, le jeune homme navigue entre culpabilité et désir. Rarement le mal-être adolescent a été si bien décrit.

Le prix de la Vocation en poésie a été attribué de son côté à Flora Souchier pour "Sortie de route", un recueil à paraître aux éditions Cheyne.

Créé en 1984, ce prix est doté de 4.000 euros, également versés en deux parties, en septembre et décembre.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir