Paris Fashion Week : une citadine sexy, libérée et bohème en quatrième journée

  • C'est presque une collection théâtrale qu'a livrée Manish Arora pour le printemps-été 2020, faisant la part belle aux couleurs franches, aux sequins, aux imprimés, aux noeuds et autres froufrous. Paris, le 26 septembre 2019.
    C'est presque une collection théâtrale qu'a livrée Manish Arora pour le printemps-été 2020, faisant la part belle aux couleurs franches, aux sequins, aux imprimés, aux noeuds et autres froufrous. Paris, le 26 septembre 2019. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
  • L'extravagance est de mise chez Manish Arora, qui propose des robes recouvertes d'ornements en tout genre. A noter, les mises en beauté spectaculaires des modèles. Paris, le 26 septembre 2019. L'extravagance est de mise chez Manish Arora, qui propose des robes recouvertes d'ornements en tout genre. A noter, les mises en beauté spectaculaires des modèles. Paris, le 26 septembre 2019.
    L'extravagance est de mise chez Manish Arora, qui propose des robes recouvertes d'ornements en tout genre. A noter, les mises en beauté spectaculaires des modèles. Paris, le 26 septembre 2019. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
  • Y/Project a d'une certaine façon créé la surprise avec sa nouvelle collection, proposant des créations plus classiques que d'ordinaire avec ça et là tout de même un travail sur l'asymétrie et les proportions. Paris, le 26 septembre 2019. Y/Project a d'une certaine façon créé la surprise avec sa nouvelle collection, proposant des créations plus classiques que d'ordinaire avec ça et là tout de même un travail sur l'asymétrie et les proportions. Paris, le 26 septembre 2019.
    Y/Project a d'une certaine façon créé la surprise avec sa nouvelle collection, proposant des créations plus classiques que d'ordinaire avec ça et là tout de même un travail sur l'asymétrie et les proportions. Paris, le 26 septembre 2019. Thomas SAMSON / AFP
  • Chez Y/Project, même les costumes et les manteaux qui paraissent classiques - toujours ultra chic - sont boutonnés sur le côté pour créer une asymétrie. Paris, le 26 septembre 2019. Chez Y/Project, même les costumes et les manteaux qui paraissent classiques - toujours ultra chic - sont boutonnés sur le côté pour créer une asymétrie. Paris, le 26 septembre 2019.
    Chez Y/Project, même les costumes et les manteaux qui paraissent classiques - toujours ultra chic - sont boutonnés sur le côté pour créer une asymétrie. Paris, le 26 septembre 2019. Thomas SAMSON / AFP
  • L'élégance en toute décontraction. Isabel Marant signe cette saison encore une collection faite pour une femme confiante, libre, et active, avec de nombreuses combinaisons. Paris, le 26 septembre 2019. L'élégance en toute décontraction. Isabel Marant signe cette saison encore une collection faite pour une femme confiante, libre, et active, avec de nombreuses combinaisons. Paris, le 26 septembre 2019.
    L'élégance en toute décontraction. Isabel Marant signe cette saison encore une collection faite pour une femme confiante, libre, et active, avec de nombreuses combinaisons. Paris, le 26 septembre 2019. Thomas SAMSON / AFP
  • Chez Isabel Marant, la silhouette est élancée, sexy, parfois bohème, mais toujours ultra féminine. Paris, le 26 septembre 2019. Chez Isabel Marant, la silhouette est élancée, sexy, parfois bohème, mais toujours ultra féminine. Paris, le 26 septembre 2019.
    Chez Isabel Marant, la silhouette est élancée, sexy, parfois bohème, mais toujours ultra féminine. Paris, le 26 septembre 2019. Thomas SAMSON / AFP
Publié le , mis à jour

(Relaxnews) - Nouvelle journée de Fashion Week à Paris hier, jeudi 26 septembre, avec les défilés très attendus des maisons Chloé, Manish Arora, Paco Rabanne, Y/Project, et Isabel Marant. A la clé ? Des collections qui font la part belle à une féminité libérée, plutôt romantique ou bohème, toujours élégante et décontractée, en phase avec le quotidien de la femme moderne.

Retour aux grands classiques, intemporels, chez Chloé, qui propose des créations douces, floues, et romantiques, tout en fluidité, avec çà et là quelques touches tout droit sorties des seventies. Les mannequins déambulent avec grâce et élégance, en jupes et robes, mais également en pantalons de costume avec des chemises légères, offrant une touche décontractée chic à l'ensemble.

La maison Paco Rabanne a quant à elle livré une collection pleine d'optimisme avec une multitude d'imprimés représentant tour à tour un coucher de soleil, des coeurs, des fleurs, ou encore des rayures. Les couleurs sont tranchées et on retrouve le style bohème des années 70 que ce soit chez les hommes comme chez les femmes.

Retour en images sur les looks les plus marquants de la quatrième journée de la semaine de la mode parisienne.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?