100 km de Millau : la passe de quatre pour Hervé Seitz

  • Hervé Seitz, à l’arrivée à Millau. Hervé Seitz, à l’arrivée à Millau.
    Hervé Seitz, à l’arrivée à Millau. Repro CP -
  • 1 300 coureurs ont pris le départ, hier matin, des 100 kilomètres de Millau.Photos : Aurélien Trompeau
    1 300 coureurs ont pris le départ, hier matin, des 100 kilomètres de Millau.Photos : Aurélien Trompeau Repro CP -
Publié le

La bataille a été rude avec Cédric Gazulla, qui a fait la course en tête pendant près de 70 kilomètres avant d’abandonner. Le Saint-Affricain Aurélien Connes termine à une très belle deuxième place.

C’est avec une démarche assurée, sans donner l’impression d’avoir couru une centaine de kilomètres à travers le sud du département, qu’Hervé Seitz a franchi la ligne d’arrivée après 7 heures, 27 minutes et 19 secondes ; pas une goutte de sueur ou presque. Le Montpelliérain s’est adjugé cette 48e édition des 100 kilomètres de Millau et a signé sa quatrième victoire personnelle sur l’épreuve. Pourtant, le scénario a longtemps été indécis entre une poignée de coureurs, parmi lesquels Cédric Gazulla. Le Stéphanois a fait preuve d’une belle audace et s’est échappé en tête après seulement deux kilomètres de course. Longtemps, on a cru qu’il pouvait tenir ce rythme, laissant pendant près de 70 kilomètres plus de cinq minutes d’écart entre lui et ses poursuivants directs.

Gazulla abandonne, Connes se classe deuxième

Dès le ravitaillement de Rivière-sur-Tarn, la hiérarchie s’est établie. Cédric Gazulla pointait en tête après avoir effectué les douze premiers kilomètres en un peu plus de 47 minutes. Pas loin derrière, avec le peloton de tête des marathoniens, Hervé Seitz, Gabriel Noutary (Montauban) et Aurélien Connes (Saint-Affrique) se disputaient les premières places. Un quatuor qui se confirmait au Rozier, puis à La Cresse, et qui s’est définitivement détaché a la fin de la première boucle Millau-Millau. Et comme à son habitude, la côte de Tiergues a décidé de l’issue de la course. Inexorablement, Cédric Gazulla a vu son avance fondre, kilomètre après kilomètre, et, payant son effort depuis le départ, a ressenti des crampes dans la descente vers Saint-Affrique. Une fatigue physique mais aussi mentale, qui l’a poussé à l’abandon après plus de 65 kilomètres en tête de course. Hervé Seitz et ses grands compas ont de nouveau accentué leur avance dans la seconde montée de Tiergues, puis dans celle du viaduc de Millau. La voie royale vers le parc de la Victoire lui était désormais ouverte. Avec quatre victoires à son actif, il devient le deuxième athlète le plus titré de l’épreuve, rejoignant le légendaire Serge Cottereau.

VERDOUX Louis
Voir les commentaires
L'immobilier à Millau

555 €

N726 Appartement T3 en 4eme et dernier étage d'un immeuble sécurisé situé I[...]

315 €

N635 - A louer appartement meublé en 3eme et dernier étage d'un immeuble sé[...]

480000 €

Maison et gîte caussenard du 17e et 18e siècle rénovés dans le style, sur u[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?