Social

Decazeville : 500 personnes au Laminoir pour les salariés de Jinjiang Sam

  • Un public très attentif a écouté et applaudi les salariés.
    Un public très attentif a écouté et applaudi les salariés. Photo BHSP / / Photo BHSP
  • 500 personnes au Laminoir pour les salariés de Jinjiang Sam
    500 personnes au Laminoir pour les salariés de Jinjiang Sam BHSP / / BHSP
Publié le / Modifié le S'abonner

Cette présence massive témoigne de l’attachement de la population à cette entreprise vitale pour le Bassin.

Environ 500 personnes ont participé, jeudi soir au Laminoir de Decazeville, à la réunion publique organisée par les salariés de la société viviézoise Jinjiang Sam.

Quelques heures plus tôt, en début d’après-midi, les salariés avaient voté la reprise du travail, à la suite de l’abandon du plan social de 200 à 250 suppressions d’emplois ; et la reprise des négociations sous l’égide de l’État, entre la direction générale de Jinjiang Sam, le groupe Renault (quasi unique client de Sam) et les salariés, sous le regard aiguisé du ministère de l’Économie.

Sébastien Lallier (secrétaire CGT du CSE), Ghislaine Gistau (représentante syndicale CGT, membre du CSE) et David Gistau (secrétaire de l’union départementale CGT) ont expliqué les tenants et les aboutissants de la situation depuis la reprise de Sam en décembre 2017. Avec le constat imparable de l’absence des investissements promis et nécessaires afin de moderniser l’outil de travail. Même constat sur les recrutements d’agents. Pour autant les raisons d’espérer de jours meilleurs sont bien présentes ; puisqu’après un creux de la vague en 2019 et 2020 lié à la fin d’un cycle de fabrication de pièces, de nouvelles commandes par Renault vont intervenir. Le constructeur ayant indiqué que le savoir-faire et les compétences de Sam positionnent la société viviezoise parmi les fournisseurs privilégiés sur les nouvelles pièces. L’échange avec le public attestait de l’attachement des salariés, de la population et des élus (plusieurs étaient présents dont François Marty, maire de Decazeville, Roland Joffre, maire de Livinhac, ou Hélian Cabrolier, conseiller départemental Enne et Alzou) pour la Sam ; mais aussi les besoins en formation et en montée des compétences.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

117000 €

Decazeville : Maison entièrement rénovée, comprenant 2 logements : un appar[...]

19000 €

Decazeville, proche du centre, venez découvrir ce terrain sur les hauteurs [...]

55000 €

Decazeville : Appartement T4 situé au 1er étage disposé comme suit : entrée[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir