Economie

Les sentiers de l’imaginaire suscitent l’intérêt d’autres territoires

Abonnés
  • Les acteurs des sentiers ont répondu aux questions des développeurs des 3 territoires.
    Les acteurs des sentiers ont répondu aux questions des développeurs des 3 territoires.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les sentiers de l’imaginaire du Carladez sont une identité forte du territoire et sont reconnus par les instances départementales et régionales. Nés d’une dynamique active de la part des élus, des habitants créateurs et de l’animatrice culturelle, Nadine Vignolo de la communauté de communes du Carladez de l’époque, ils ont emmené un autre regard sur le territoire.

Dans le cadre de la mise en place d’un dispositif territorial de recherche-action dédié à l’entrepreneuriat récréa-sportif en milieu rural, dit "Recréater", ensemble, l’UMR Pacte, un laboratoire de recherches en sciences sociales de l’Université de Grenoble-Alpes et 3 territoires vont expérimenter la construction de "laboratoires créatifs". La finalité de ce projet consiste à renforcer l’attractivité économique, touristique et résidentielle des zones rurales en suscitant l’émergence d’un écosystème territorial dédié à l’entrepreneuriat dans les domaines des activités récréa-sportives. À cet effet, un séminaire a eu lieu dernièrement en Carladez autour des sentiers. Trois développeurs territoriaux ont participé à cette rencontre. Samia Imloul de Saint-Flour communauté et hautes terres (Cantal), Vincent Thibeaud, Communauté de communes Gorges Causse-Cévennes (Lozère), Magali Lin de l’office de tourisme Cévennes-Ardèche (Ardèche) et Véronique Siau coordinatrice du projet pour l’Université de Grenoble-Alpes. Pourquoi la présence de l’équipe Recréater pour découvrir les sentiers de l’imaginaire ? Les sentiers de l’imaginaire ont été repérés comme une réussite emblématique de ce qui représente un "laboratoire Récréatif". L’expérience menée depuis presque 20 ans a été repérée par le référent scientifique de l’opération, Jean Corneloup, maître de conférence à l’UFR Staps de Clermont-Ferrand et par ailleurs membre actif de l’équipe de recherche Pacte, CNRS de Grenoble.

Celui-ci a envoyé de nombreuses générations d’étudiants pour observer le processus en cours et a publié un article scientifique pour rendre compte de cette expérience. En d’autres termes, "Les sentiers de l’imaginaire" sont recensés comme une des "bonnes pratiques" dont la reconnaissance devrait permettre d’affiner les démarches engagées par les 3 territoires.

Au cours de la journée, les participants ont découvert les sentiers de Murols, Brommat et Taussac. Après ces visites, ils se sont réunis pour une table ronde à la maison du bois à Taussac en présence des maires de Murols et Taussac, d’une représentante de l’office de tourisme, de l’animatrice culturelle et des habitants créateurs pour échanger au cours de nombreuses questions, du style : comment la population a-t-elle été associée ? Quels partenaires ont été associés et comment ? Comment les pouvoirs publics ont-ils perçu le projet à l’origine ?

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Taussac

249100 €

Maison (132m² habitable) composée d'un sous-sol avec cave, chaufferie, buan[...]

129600 €

Maison située à Trionac, 12600 Taussac, d'une ossature bois, construite en[...]

Toutes les annonces immobilières de Taussac
Réagir