Les rugbymen assurent et atomisent Carmaux 59 à 18

  • Les avants, à l’image de Lavialle, ont beaucoup pesé sur le jeu.
    Les avants, à l’image de Lavialle, ont beaucoup pesé sur le jeu.
Publié le

Ils ont enfin réussi un match plein, bon pour la confiance et prometteur pour la suite de la saison.

Les supporters espalionnais attendaient avec impatience la venue de Carmaux. Une équipe qui avait réussi une entame de saison parfaite avec deux succès et qui a souvent posé des problèmes aux sang et or. Donc, un test probant pour les protégés de Jérôme Lantuech et Sébastien Pipier.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas été déçus ! S’il revenait à l’arrière et buteur tarnais Chauve d’ouvrir le score sur pénalité (4e), les locaux allaient rapidement mettre les choses au point. D’abord par un essai de pénalité sanctionnant un en-avant volontaire coupant un essai imparable (7e), ensuite par trois pénalités de l’ouvreur Miquel concrétisant la main mise des sang et or sur le jeu (13e, 22e, 28e). En fin de première période, un petit relâchement permettait aux visiteurs, qui avaient le mérite de continuer à envoyer du jeu, de réduire le score par leur troisième ligne centre Delcayre qui slalomais à travers la défense pour aller sous les poteaux (32e) et sur pénalité (40e).

Même si entre-temps l’ailier local Croizet avait inscrit un deuxième essai en coin pour Espalion (36e). Score à la mi-temps 21-13. Un coaching gagnant dès l’entame de la seconde période allait rapidement tuer tout suspense avec deux essais en trois minutes. D’abord du talonneur Romieu auteur d’une rentrée pleine de détermination (44e) puis du centre Rocagel (47e) le plus rapide sur un ballon poussé au pied. Deux essais transformés par Miquel pour porter le score à 35-13. Même si Carmaux allait profiter d’un surnombre pour inscrire un essai en coin par Lafon (58e) récompensant son envie de jouer, la fin de rencontre à sens unique a permis aux locaux d’enchaîner quatre essais, par Belet auteur d’un triplé (61e, 75e, 80e) et le troisième ligne Favié auteur d’une interception gagnante de 80 mètres (77e) qui allait porter le score à 59-18 avec les deux transformations de Tierra.

Un résultat bonifié qui donnait entière satisfaction au président Yannick Véron et qui à ses yeux : "Récompense la grosse préparation d’avant saison des joueurs et surtout le respect du plan de jeu établi par les entraîneurs. Même si tout n’est pas encore parfait surtout au niveau de la discipline pour cette équipe encore trop souvent pénalisée."

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

350000 €

Dans le centre ville d'espalion, bel immeuble en pierre, traversant, compre[...]

280 €

Agréable studio, situé en centre ville, place du marché, très lumineux, co[...]

609 €

Dans la ville d'Espalion nous vous proposons de venir découvrir cet agréabl[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?