Culture et Loisirs

Un très grand cru pour l'édition 2019 de Phot'Aubrac

  • A la ferme de Bouquincan.
    A la ferme de Bouquincan. Joël Born / Joël Born
  • Lucie Bressy et son magnifique reportage sur une famille kazakhe de l'Altaï.
    Lucie Bressy et son magnifique reportage sur une famille kazakhe de l'Altaï. / Joël BORN
  • Sur la route du lait en Asie avec Emmanuel Mingason.
    Sur la route du lait en Asie avec Emmanuel Mingason. Joël Born / Joël Born
  • Pierre Gleizes de Greenpeace et son plaidoyer contre la surpêche.
    Pierre Gleizes de Greenpeace et son plaidoyer contre la surpêche. Joël Born / Joël Born
  • Arnaud Guérin, l'homme des volcans, a passionné le public.
    Arnaud Guérin, l'homme des volcans, a passionné le public. Joël Born / Joël Born
  • Des ours polaires au cœur de l'Aubrac.
    Des ours polaires au cœur de l'Aubrac. Joël Born / Joël Born
  • Des volcans et des hommes.
    Des volcans et des hommes. Joël Born / Joël Born
  • Encore un très beau reportage d'Hans Sylvester.
    Encore un très beau reportage d'Hans Sylvester. Joël Born / Joël Born
  • Jean-Pierre Montiel en pleine discussion avec Stéphane Granzotto.
    Jean-Pierre Montiel en pleine discussion avec Stéphane Granzotto. Joël Born / Joël Born
  • Séance dédicace en famille pour Laurent Ballesta, le photographe plongeur aux 700 requins.
    Séance dédicace en famille pour Laurent Ballesta, le photographe plongeur aux 700 requins. Joël Born / Joël Born
Publié le / Modifié le S'abonner

Des milliers d'amateurs ont parcouru les diverses expositions du festival. De fermes en burons, d'étables en gîtes et autres lieux publics. Un véritable succès populaire.

En quelques années, le festival Phot'Aubrac a acquis une solide réputation auprès des amateurs de photo. Et le succès populaire était une fois de plus au rendez-vous de cette édition 2019. Plus que jamais devrions-nous écrire. Du jeudi au dimanche, des milliers de visiteurs (plus de 15000 selon les organisateurs) ont parcouru les nombreuses expositions (plus de cinquante) de Phot'Aubrac. Des villages en villages, de fermes en burons, d'étables en gîtes et autres lieux publics. L'occasion de faire de très belles rencontres. Avec Hans Silvester, bien sûr, un habitué du festival, qui nous a livré encore un magnifique reportage sur les Suri, l'un des peuples éleveurs de vaches de la vallée de l'Omo, en Ethiopie. Arnaud Guérin, l'homme des volcans, Laurent Ballesta et ses requins de la nuit, Stéphane Gronzotto et ses cachalots ou bien encore Pierre Gleizes, le photographe de Greenpeace et son plaidoyer contre la surpêche. Mais on pourrait également évoquer la Camargue de Thierry Vezon, les ours polaires de Dorota et Bruno Sénéchal, les voix lactées en Asie d'Emmanuel Mingason, la famille kazakhe de Lucie Bressy ou les damnés de Dacca d'Alain Roux. Et bien d'autres... Et que dire de la qualité des conférences dans une Rosée du Matin, pleine comme un œuf. Bref, un véritable régal pour les yeux et un très grand cru pour ce Phot'Aubrac 2019. Vivement l'édition 2020.

J.BORN
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Chély-D'aubrac

55000 €

Située à Saint-Chély d'Aubrac, maison de type 3 avec une superficie habitab[...]

54000 €

En exclusivité avec notre agence ! ,Maison avec jardin attenant se composan[...]

260000 €

Magnfique propriété actuellement exploitée en gites, elle peut, bien sûr, [...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Chély-D'aubrac
Réagir