Avec "Gemini Man", Ang Lee élargit son "champ d'expérimentation"

  • "Gemini Man" avec Will Smith sort ce mercredi en salles "Gemini Man" avec Will Smith sort ce mercredi en salles
    "Gemini Man" avec Will Smith sort ce mercredi en salles Courtesy of Paramount Pictures France
Publié le , mis à jour

(AFP) - Avec "Gemini Man", film d'action immersif avec Will Smith utilisant les dernières évolutions technologiques, le réalisateur du "Secret de Brokeback Mountain" Ang Lee dit avoir voulu "élargir son champ d'expérimentation", tout en s'inscrivant dans la suite de ses oeuvres plus intimistes.

En salles ce mercredi en France et le 11 octobre aux Etats-Unis, "Gemini Man" met en scène Will Smith dans le rôle d'Henry Brogan, un tueur professionnel qui décide de prendre sa retraite, mais se retrouve soudainement poursuivi par un agent qui veut le tuer, qui se révèle être son clone plus jeune.

Alliant plusieurs prouesses techniques, le film est tourné en 3D et en HFR (high frame rate) à la vitesse de 120 images par seconde (contre 24 habituellement), donnant une proximité avec les personnages et un aspect immersif spectaculaires - en particulier dans les scènes d'action - tandis que la jeune version de Will Smith a entièrement été créée par ordinateur avec un réalisme saisissant.

"Avec +Tigre et Dragon+, j'ai fait mes débuts dans les films d'action. Et j'ai commencé ma carrière en faisant des drames. Je fais toujours des oeuvres dramatiques, mais je suis passé peu à peu à une dimension plus visuelle", a expliqué Ang Lee lors d'une rencontre avec des journalistes à Paris. "J'essaie de garder la même émotion, mais je veux élargir mon champ d'expérimentation".

Réalisateur éclectique, passé du drame ("Garçon d'honneur", "Raison et sentiments") à l'action puis au film de super-héros hollywoodien ("Hulk"), Ang Lee s'était déjà tourné vers la technologie pour son dernier film "L'Odyssée de Pi", utilisant de nouvelles techniques de modélisation 3D, qui lui a valu quatre Oscars en 2013.

"Gemini Man", produit par Jerry Bruckheimer ("Pirates des Caraïbes"), est resté en phase de développement pendant une vingtaine d'années, changeant de réalisateur et de vedette avant de prendre vie. Un film que le réalisateur qualifie de "concept cinématographique complètement nouveau", estimant avoir franchi avec ce film une "nouvelle étape" dans l'histoire du 7e Art.

Will Smith et plusieurs doublures ont joué le clone, avant qu'il ne soit créé grâce aux effets spéciaux. "Même après l'avoir capté physiquement à l'image, il nous a encore fallu un an pour recréer le charme du jeune Will Smith, qui est très difficile à recréer numériquement", a expliqué Ang Lee.

"Quand nous avons des images générées par ordinateur, toute prise, tout moment est un défi, pour gagner la confiance du spectateur", a-t-il souligné. "C'est un langage différent, une exécution différente, beaucoup plus difficile que de juste dire aux acteurs ce qu'ils doivent faire et le capter en images".

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?