Lioujas-La-Loubière : une centrale photovoltaïque bientôt opérationnelle

  • Les panneaux photovoltaïques occupent une surface de 2,3 hectares.
    Les panneaux photovoltaïques occupent une surface de 2,3 hectares. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

La Générale du Solaire, maître d’œuvre du chantier de champ voltaïque a terminé l’implantation des panneaux solaires sur le site de l’ancienne carrière des Couleurs Zinciques du village de Pessens, près de La Loubière. Ces panneaux occupent un espace de 2,3 hectares sur une parcelle de plus de cinq hectares qui n’était plus exploitée depuis la cessation d’activité de la mine. Ce terrain a été entièrement clôturé et doit être entouré d’une haie pour atténuer l’impact visuel même si l’emplacement occupé n’est que peu visible à sa périphérie. La puissance annoncée est de quatre mégawatts environ. Il reste à finaliser le raccordement au réseau, ce qui sera possible avec l’implantation d’un nouveau transformateur dans le village de Pessens. Les engins de chantier et les diverses cabanes de rangement ou sanitaires ont été enlevés. Ce chantier a été relativement bien accepté par les riverains qui ont conscience du besoin de recourir à des énergies renouvelables. Initialement il était prévu que l’entretien de cet espace serait assuré par le paccage. À cette fin, il faudra l’ensemencer car la surface est actuellement stérile. Avec ces nouvelles installations s’ajoutant aux installations privées la commune de La Loubière devrait équilibrer approximativement consommation et production énergétique. On sait qu’un tel objectif est espéré à terme au niveau de la Région Occitanie.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à La Loubière

237000 €

Vous voulez vivre à la campagne, tout en étant proche de Rodez, venez décou[...]

876.87 €

Superbe maison de type 5 composée au rez-de-chaussée d'une cuisine équipée [...]

89000 €

12740 LA LOUBIERE. Terrain constructible de 1658 m² viabilisé, à 15 minutes[...]

Toutes les annonces immobilières de La Loubière
Réagir