Ligue 2 (10e journée)

Football : Rodez veut repartir de l'avant à Guingamp

Abonnés
  • Yohan Roche et le Raf doivent effacer la déception d’une semaine à deux défaites.
    Yohan Roche et le Raf doivent effacer la déception d’une semaine à deux défaites. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
Les hommes de Laurent Peyrelade se déplacent à Guingamp, ce soir, après deux revers consécutifs et avec l’idée d’effacer la mauvaise impression laissée face à Sochaux, la semaine dernière.

Les Ruthénois ont des choses à se faire pardonner. "On a manqué de fraîcheur, de dynamisme, on a fait preuve de suffisance et on n’a pas été très intelligent", résume l’entraîneur Laurent Peyrelade à propos de la défaite face à Sochaux (0-2), vendredi dernier, venue sanctionner la plus mauvaise prestation de son équipe depuis le début de la saison.

La curiosité du déplacement à Guingamp, ce soir, consistera à tester la capacité de rebond de Pierre Bardy et ses partenaires. Après un début d’exercice enthousiasmant, dans les résultats et dans l’état d’esprit, les voilà revenus dans le rang (11e). Défaits à Lorient (2-1) quatre jours avant Sochaux, ils sortent d’une semaine qui les aura vus perdre autant de fois en championnat que les dix mois précédents. La situation est encore loin d’être catastrophique pour le promu, mais un sursaut est attendu ce soir, au moins dans la manière, pour éviter de conjuguer la spirale positive du début de saison au passé.

"Des attitudes moyennes"

Même si Guingamp n’est pas au mieux (lire par ailleurs), il y a des endroits plus propices que la pelouse d’un relégué pour se ressaisir. D’autant que Rodez devra faire sans son défenseur Nathanaël Dieng, victime d’une élongation à une cuisse. À l’inverse, Joris Chougrani est de retour de suspension.

Pour reprendre de bonnes habitudes, Laurent Peyrelade attend de ses joueurs un changement de comportement. "On n’a pas fait une bonne semaine. Il y a des attitudes moyennes, de joueurs plus concernés par leur personne que par le groupe", a regretté l’entraîneur lors de la conférence de presse d’avant-match, hier.

"À force de nous dire que ce que l’on fait est pas mal, on a fini par le croire, poursuit-il. Mais il ne faut pas oublier qui on est, comment on a eu nos points et que tout peut s’arrêter demain. On n’a aucune marge de manœuvre. Les trois quarts des équipes de Ligue 2 nous sont supérieures, il ne faut pas l’oublier." Un avertissement lancé à ses joueurs pour rappeler que le Raf ne pourra s’en sortir que s’il joue en équipe. À ses joueurs de montrer qu’ils ont reçu le message.

Les hommes de Laurent Peyrelade se déplacent à Guingamp, ce soir, après deux revers consécutifs et avec l’idée d’effacer la mauvaise impression laissée face à Sochaux, la semaine dernière.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

356 €

A 10 min du centre ville dans le quartier de Gourgan, venez découvrir ce T2[...]

345000 €

A vendre jolie maison familiale de ville T7 dans quartier calme, proche com[...]

403 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D AGENCE- Agréable 2 Pièces en coeur de vil[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir