Courtial X Kogane, ou quand le rock tombe sur un "Oc"

  • Courtial X Kogane, oc en rock.
    Courtial X Kogane, oc en rock. Repro CP -
Publié le

Le duo ruthéno-dordognot de Toulouse sort son premier album "en direct", un avènement célébré par un concert le vendredi 11 octobre au Club de Rodez.

 

L’oc, Paulin Courtial y est tombé dedans quand il était tout petit. Le rock, le Ruthénois y est tombé aussi dedans, mais un peu plus tard. Ce prof de guitare classique, jeune trentenaire est l’un des binômes d’un duo guitare batterie qui allie le rock à l’occitan, donnant non seulement du volume et de la modernité à la langue d’ici, mais aussi des watts et du gros son.

Mais revenons d’abord à l’occitan. "À la maison, mon père ne m’a jamais parlé français, se souvient Paulin, et il me parle toujours comme ça. C’est son choix de parler occitan, même si ça n’est pas évident. J’ai même mis du temps à voir qu’il y avait deux langues chez moi. Donc je suis bilingue de naissance. Et le jour où on a monté le projet, c’était pour moi une évidence de chanter en occitan. C’est plus logique quand tu es aveyronnais que de chanter en anglais, non ?"

Le projet, c’est le duo Courtial X Kogane, Paulin donc et le batteur multi-cartes Dimitri Kogane, originaire de Dordogne et Toulousain depuis une dizaine d’années. Les deux s’étaient rencontrés au sein du groupe de rock Madame Claude.

"On est un duo, alors on ne peut pas faire cent mille choses. Alors on a eu envie d’aller chercher l’essence de l’efficacité, aller à la racine, de revenir à des choses plus essentielles. Pour Dimitri, l’occitan, ça a été une découverte. Il a aimé le projet. "

Les textes seront donc dans la langue d’Oc. Et Paulin va se plonger dans les collectages de chansons occitanes venues du fin fond du terroir. "Je cherche un peu la perle rare, avoue-t-il. Mais on s’amuse aussi à détourner le propos. On est un peu infidèle, parce qu’on a cherché la passion plutôt que l’honnêteté. "

"Quand t’es dans le désert…"

Joliment dit. Alors pour la musique, passion oblige, on restera dans le rock, mais le rock dit stoner, qui va du coup présenter le duo comme si c’était un "paysan du Rouergue qui chante dans le désert californien".

"On est influencé par cette musique, explique Paulin. Comme si le désert lui a demandé de naître. le stoner est né de gens qui n’arrivaient pas à jouer en ville. Des punks, en fait, qui cherchaient une tranquillité dans le désert. mais quand tu joues du punk dans le désert, ça ne remplit pas forcément l’espace. Donc ils se sont mis à jouer des musiques plus tranquilles, moins speed. "

Une tranquillité certes relative quand on est un punk, mais qui a donné le son lourd et ample du rock stoner. En tout cas, souligne Paulin, "c’est un son lié à un territoire". Tout comme ce qu’il voulait faire avec Dimitri.

Ainsi donc le duo va monter le son de l’oc et faire gronder les vieilles chansons occitanes avec le rock stoner, tout comme les compositions originales, aussi en occitan, de Paulin, en prise avec le monde et l’actualité. Le tout façonnant peu à peu l’album qui sortira le vendredi 11 octobre sur la scène du Club de Rodez.

Une sortie en live parce que le son de l’album a été capté comme ça, en direct. "L’album a été intégralement enregistré en direct, et en plan séquence. "

Oui, parce qu’en même temps, l’enregistrement en une seule prise était filmé, et chaque morceau est paru ensuite sur la chaîne You Tube du duo, le dernier titre sortant une semaine avant le concert ruthénois. Pour réaliser ces clips, "on a cherché des lieux qui correspondaient à chaque chanson, même si c’était subjectif."

Lier donc aussi la musique de Courtial X Kogane au territoire. Comme ce pont sans route dans les Pyrénées, pour une chanson qui parle "de l’artificiel et de l’absurde de notre vie ".

Un album donc qui donne un coup de fouet à la langue occitane, avec un territoire qui peut se la jouer à présent à la californienne, et où le duo en a appelé à quelques forces vives de la musique de terroir, comme les polyphonies décoiffantes de Lo Barrut, ou encore les frères Baudoin du groupe Artùs.

Aussi vrai que dans "rock" il y a "oc" !

Courtial X Kogane, "Dirècte", chez Hètaman.
Monsieur l'Ouïe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

401 €

A découvrir sans tarder dans notre agence, cet appartement de Type 1 Bis si[...]

340 €

Joli T1 de 30.10 m2 avec balcon composé: d'une entrée avec placard un salon[...]

503 €

Appartement de type II rénové situé Place de la Madeleine + cave Surface : [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?