Les Français consomment plus d'oeufs alternatifs que ceux issus de poules élevées en batterie

  • 56% des oeufs vendus au cours du premier semestre 2019 provenaient d'élevages alternatifs
    56% des oeufs vendus au cours du premier semestre 2019 provenaient d'élevages alternatifs VladislavStarozhilov / Istock.com
Publié le

(Relaxnews) - 56% des oeufs vendus au cours du premier semestre 2019 provenaient d'élevages alternatifs, rapportent les derniers chiffres du CNPO, l'interprofession des oeufs , ce mardi 8 octobre. Déjà en 2018, les consommateurs avaient imposé ce choix (52%). 

Les Français continuent de bouder de plus en plus les oeufs ramassés dans des élevages où les poules sont élevées dans des cages. Déjà lors du bilan annuel de 2018, la tendance était marquée, avec une part de marché des élevages alternatifs fixée à 52%.

Les six premiers mois de l'année s'inscrivent dans la même lignée. D'après les données de Kantar Worldpanel, 911,2 millions d'oeufs de plein air ont été vendus entre janvier et juillet derniers, soit une progression de 16,2%, en comparaison à la même période un an plus tôt. Les oeufs provenant de poules élevées au sol font l'objet d'un engouement encore plus probant, puisque les ventes ont explosé de 63,2%. Cela représente plus de 117 millions d'oeufs. Preuve que les consommateurs ne veulent plus des oeufs issus de poules élevées en batteries, 58,4% des ménages mangent des oeufs de plein air et 16,8% des oeufs de poules au sol. 

Dans ce contexte, le bio grappille davantage de terrain. Les achats ont augmenté de 19,8% au premier semestre 2019. Désormais, 33,3% des foyers tricolores en choisissent. 

Alors que la Journée mondiale de l'oeuf a lieu le 11 octobre, le CNPO rappelle que cette consommation est quasi-unanime, avec 98% d'adeptes en France. 

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?