L’espérance de vie en bonne santé s’allonge doucement

  • L’espérance de vie en bonne santé s’allonge doucement L’espérance de vie en bonne santé s’allonge doucement
    L’espérance de vie en bonne santé s’allonge doucement
Publié le , mis à jour

L’espérance de vie continue à s’allonger en France. Les femmes bénéficiant encore de l’espoir de vivre globalement plus longtemps (85,3 ans contre 79,4 ans pour les hommes). Mais c’est l’espérance de vie en bonne santé qui importe. Si elle s’étire elle aussi en 2018, les femmes en bénéficient moins.

Les femmes peuvent globalement espérer vivre près de 6 ans de plus que les hommes. Mais s’agissant d’une vie en bonne santé, les différences s’atténuent nettement. « L’espérance de vie sans incapacité calculée à la naissance correspond au nombre d’années que peut espérer vivre une personne sans être limitée dans ses activités quotidiennes », rappelle la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) qui publie les derniers chiffres pour la France en la matière. Ainsi, « en 2018, elle s’élève à 64,5 ans pour les femmes et 63,4 ans pour les hommes ».

Combien d’années sans incapacité à partir de 65 ans ?

Autre donnée d’intérêt majeur pour évaluer l’espérance de vie : celle sans incapacité à 65 ans s’allonge en 2018 pour les femmes comme pour les hommes. Recalculée à partir de cet âge charnière, elle atteint respectivement 11,2 ans pour les femmes et 10,1 ans pour les hommes. Par conséquent les femmes ayant atteint l’âge de 65 ans peuvent espérer vivre de façon autonome et en bonne santé générale jusqu’à 76,2 ans et les hommes jusqu’à 75,1 ans. 

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?