Bozouls, village préféré de nos lecteurs

  • La remise des prix de "Mon plus beau village", à Toulouse.
    La remise des prix de "Mon plus beau village", à Toulouse. Reproduction Centre Presse - Michel Viala
Publié le

Le Groupe La Dépêche du Midi, et son partenaire Airbnb, ont remis mercredi soir à Toulouse, les trophées du concours « Mon Beau Village ».40 communes des 13 départements d’Occitanie ont été mises à l’honneur.
 

Bozouls vainqueur !
Bozouls vainqueur ! Centre Presse - José Torres

Au premier abord, il n’y a pas grand-chose qui distingue Bozouls des villages alentour sur le causse comtal, entre Rodez et Espalion.
Cependant, le promeneur est invité à ne pas être trop tête en l’air car la balade pourrait se terminer par une chute d’une bonne centaine de mètres… dans le canyon, plus communément appelé « Trou de Bozouls ».
Une vaste curiosité géologique autour de laquelle s’est construit le village. Un méandre de la rivière Dourdou, en forme de fer à cheval, creuse depuis des millénaires les calcaires du causse. Les premiers habitants du site s’étaient installés sur l’éperon rocheux, au centre du méandre, accessible par un unique chemin. Au fil des siècles, le bourg a pris ses aises sur le causse environnant.
En plein centre du village, un belvédère permet d’admirer le « traouc » qui laisse sans voix même les enfants les plus turbulents.
Une balade à pied fera découvrir ses habitats naturels qui abritent une faune et une flore remarquables. Mais pour aller au fond des choses, une visite à Terra memoria s’impose.
Cet espace découverte a vu le jour en 2005 au-dessus du canyon, lequel sert de prétexte pour raconter la passionnante histoire de la géologie.
De la formation de la Terre à l’origine des paysages aveyronnais. S’il est hors de question de boucher le trou, le traverser, en revanche en a tenté plus d’un.
Célèbre funambule du siècle précédent, Henry’s a réalisé cet exploit pour la première fois en 1980. À l’occasion, c’est en tyrolienne que le grand public peut revivre cette aventure aujourd’hui.
Bref, Bozouls, c’est vertigineux.


Le bonheur en Occitanie est dans ses villages

Ce sont les perles de notre région. Pour leur douceur de vivre dans leurs écrins naturels (Prix nature), leurs vieilles pierres, riches de trésors et d’histoire (Prix patrimoine). Pour une curiosité locale (Prix insolite), quand ce n’est pas tout simplement pour leur remarquable hospitalité (Trophée spécial de l’accueil Airbnb).
Mercredi soir, 40 « Beaux Villages » de la région Occitanie, parmi près de 200 communes sélectionnées, ont été récompensés lors d’une soirée organisée par le Groupe La Dépêche du Midi et son partenaire, le loueur vacances Airbnb, qui avait pour cadre l’Envol des pionniers à Toulouse-Montaudran.
De nombreux invités, élus et représentants des communes participantes, acteurs du tourisme ont assisté à cette remise des trophées « Mon Beau Village 2019 » aux côtés de la Direction de La Dépêche du Midi. « Cette manifestation est importante pour le groupe Dépêche du Midi car elle caractérise notre enracinement dans le territoire et notre proximité avec les habitants », a rappelé en préambule Frédéric Touraille, directeur général délégué de La Dépêche du Midi.
Initié en Haute-Garonne en 2017, ce concours s’est étendu cette année aux 13 départements d’Occitanie. Les communes de moins de 5 000 habitants de la région ont été invitées à concourir pour le « Plus Beau Village », un jury a procédé à une sélection et ce sont 14 000 internautes qui ont voté pour leur village préféré. Autre nouveauté 2019, l’élection par les internautes sur les sites du Groupe Dépêche du Midi et la plateforme Airbnb, d’un Trophée spécial de l’accueil airbnb. Prix qui a été décerné à Bozouls, commune de l’Aveyron de quelque 3 000 habitants, célèbre pour son canyon.
« Airbnb est présent dans plus de 73 % des communes de la région, avec 88 500 annonces en Occitanie dans les territoires dits ruraux », a souligné Emmanuel Marill, directeur général Airbnb France, avant de poursuivre : « les gens qui voyagent ont envie de créer des souvenirs que l’on fabrique à travers une rencontre entre un voyageur et un hébergeur. » Et Jean Pinard, directeur du Comité régional du tourisme de confirmer : « La campagne en Occitanie cumule des avantages avec son patrimoine, son offre culturelle, la qualité du terroir. C’est ce qui fait son attractivité touristique. »
« En ouvrant ce concours à l’ensemble de la région, La Dépêche du Midi souhaite créer un label et un réseau Mon Beau Village sur le territoire d’Occitanie », a conclu Lionel Laparade, rédacteur en chef de La Dépêche du Midi.
Cadre de vie, qualité de vie, authenticité. Des mots-clefs qui caractérisent l’attachement des lecteurs de Centre Presse à leurs racines, leur région.

 

Jean-Pierre Pernaud
Jean-Pierre Pernaud Reproduction Centre Presse -

Jean-Pierre Penaud : « Le village est l’expression d’une région »

Au journal de 13 heures de TF1, vous vous régalez à parler des villages français, non ?
Il y a partout en France de beaux villages, avec une architecture et des spécificités propres, et c’est ce qu’on montre chaque jour au journal de 13 heures. Notre ligne éditoriale est basée sur la vie dans les régions qui passe par les villages et les petites villes. On s’attache au quotidien des gens, en particulier ceux qui rentrent chez eux et qui regardent notre journal !

Les nouvelles des villages n’y sont pas toujours radieuses…
C’est vrai, on a diffusé un reportage l’autre jour sur une dame des Ardennes qui vendait sa maison par ce qu’elle est en retraite, sans voiture, et que la dernière épicerie de son village vient de fermer.
Elle peut seulement compter sur un voisin qui l’emmène en ville de temps en temps, mais elle ne peut plus vivre dans ces conditions.

Dès qu’on dit village, on pense aux commerces ?
On pense aux commerces, mais pas seulement, à l’agriculture ou à la petite industrie qui a disparu aussi, et à l’école, qui a été fermée, au mieux regroupée. Quand il n’y a plus de boulangerie, ça devient problématique, et quand les cloches sonnent et qu’un Parisien ne veut pas les entendre, ça devient aussi compliqué.
L’enjeu à prendre en compte, c’est que le village est le lieu où s’exprime encore la spécificité des régions, alors qu’elle disparaît peu à peu dans les villes. La richesse architecturale y est maintenue, et l’on sait que les maisons en Haute-Savoie ne sont pas les mêmes qu’en Occitanie, qu’en Bretagne ou dans le Pas-de-Calais.

Quel est votre village ?
J’ai passé les 25 premières années de ma vie à Quevauvillers, village de 600 habitants en Picardie où ma mère avait une pharmacie. Il y avait plein de commerces, et beaucoup moins aujourd’hui.

La France, pays aux 36 000 communes en a aujourd’hui moins de 35 000. Les regroupements vous paraissent-ils judicieux ?
Oui, si c’est pour résoudre des problèmes d’organisation, ce qui est important c’est de sauvegarder son caractère, puisque ce sont les villages qui font de la France l’un des plus beaux pays du monde.

Concours et réseaux sociaux reprennent à leur compte les « villages fleuris » d’autrefois…
Il y a Stéphane Bern pour les villages, nous, nous avons lancé « Votre plus beau marché » (Monsempron-Libos, 47, et Prayssac, 46, figuraient au palmarès, NDLR), parce que les marchés participent au tissu local. Toutes ces opérations montrent un attachement sincère au village et à son art de vivre, sans pour autant occulter tous les problèmes qui peuvent s’y poser.

Qu’est-ce qui sauvera les villages ?
L’envie, la passion qu’on leur témoignera Des villages désertés ont été repris en développant le tourisme là où l’agriculture disparaissait, certains s’en sortent mieux que d’autres parce que c’est plus joli, et il y a aussi, évidemment, le développement d’internet qui permet le télétravail, parce qu’il est plus sympa de vivre et travailler à côté d’un champ que d’habiter dans un appartement en ville, à condition de pouvoir se déplacer.
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

420 €

Dans un petit village à 5 minutes de Bozouls et 10kms d'Espalion, venez déc[...]

99500 €

Venez découvrir cette charmante maison en pierre, au cur d'un village authe[...]

480 €

Cet agréable appartement d'une surface de 48.60 m2 vous propose: Une entrée[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?