Les Aveyronnais en force au rallye des Cardabelles

  • Après avoir participé à une épreuve du WRC, le Millavois Patrick Dejean est de retour sur ses terres.
    Après avoir participé à une épreuve du WRC, le Millavois Patrick Dejean est de retour sur ses terres. Repro CPA
Publié le

Plusieurs pilotes locaux affichent leurs ambitions avant le départ du rallye, qui se dispute samedi et dimanche.

Alors que les trois premiers du championnat de France – Baud, Durbec (sur des DS3 WRC) et Boudoin (C3 R5) – vont en découdre sur le rallye des Cardabelles, samedi et dimanche, de nombreux Aveyronnais s’alignent dans l’épreuve disputée sur le Larzac et dans les environs de Sévérac d’Aveyron.

Parmi eux, Gilles Salgues. Le pneumaticien millavois, qui affiche 28 participations, est toujours aussi enthousiaste quand il s’agit de rouler sur son terrain. Il y a traîné sa combinaison de pilote au volant d’une flopée d’autos. "J’ai débuté ici en 1991 avec une Ford Escort pour terminer 8e au général", indique-t-il. Par la suite, de la coupe 106 aux Subaru puis Mitsubishi, il finira par signer un top 5 en 2014, victoire du groupe N en poche, et il a eu le plaisir de rouler avec une Xsara WRC ex Loeb, en 2017. "Comme en 2018, je roule avec une Fiesta", précise Gilles Salgues, qui s’est entraîné cette saison sur asphalte avec… une Suzuki N2S, un petit cube, de série de surcroît, se tirant des bourres mémorables avec son copain Florian Condamines.

Ce dernier disposera d’une Skoda de l’écurie italienne Bianchi. "Cette participation est un aboutissement, pour moi et pour ceux qui m’aident, précise-t-il. Quand j’ai débuté, je ne pensais pas piloter un jour un tel bolide. Dès qu’il y a un volant et un moteur, je suis à mon affaire, que ce soit avec une Clio N2S de 100 chevaux ou une Mitsu comme celle qui m’a permis de me hisser à la12e place scratch, en 2017." Son objectif est de rentrer dans les 10 premiers.

Le Millavois Patrick Dejean, désormais exilé en Savoie, a marqué son terrain depuis l’an dernier au volant d’une Fiesta R5, signant de belles perfs quand la mécanique ne le trahissait pas. "Je rentre du pays de Galles où nous avons participé à la manche du championnat du monde. Cela s’est bien passé malgré des ennuis de transmission, le samedi. C’était extraordinaire de côtoyer les extraterrestres du WRC !, s’enthousiasme-t-il. Au Terre de Lozère, nous étions dans le coup sans nos soucis mécaniques. Je voudrais bien concrétiser ici mais il faudra surtout surveiller François-Xavier Blanc."

Ce dernier, natif de Saint-Geniez et exilé à Annecy, pilotera ce week-end une Hyundai I 20. "J’ai sauté le pas avec l’aide de Stéphane Sarrazin et je disposerai ici de la Hyundai ex Tirabassi. Nous venons de rouler avec cette auto durant un jour et demi", indique celui qui s’est imposé à deux reprises en coupe Peugeot.

À leurs côtés, d’autres pilotes du département, de Gilhodès à Cros, en passant par Ayrinhac, Choquet, Artières, Roucouly, Calmels ou encore Bonaldi, seront à même de se mettre en exergue, sur leur territoire.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

54500 €

Terrain constructible d'environ 3184m². Eau et électricité en bordure de te[...]

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

34000 €

Dans un bel environnement de campagne, terrain à bâtir plat, borné et viabi[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?