Luc-la-Primaube : conférences et forum entre familles et "nounous"

  • L’équipe de la Caf porteuse de l’événement, autour du directeur Stéphane Bonnefond.
    L’équipe de la Caf porteuse de l’événement, autour du directeur Stéphane Bonnefond.
Publié le

Valoriser et rendre attractif le métier d’assistante maternelle pour assurer le renouvellement des effectifs, tel est le but de 1er "Rendez-vous des assistantes maternelles et des familles" porté par la CAF et le conseil départemental. Un rendez-vous est donné ce samedi 12 octobre à la salle d'animation de Luc. 

Valoriser et rendre attractif le métier d’assistante maternelle pour assurer le renouvellement des effectifs, tel est le but de ce premier "Rendez-vous des assistantes maternelles et des familles", porté par la Caf et le conseil départemental.

L’Aveyron compte à ce jour quelque 1 100 assistantes maternelles contre 1 125 en 2014 et, pour 11,8 % d’entre elles, elles sont âgées de plus de 60 ans. Parce que les "nounous" représentent pour le directeur aveyronnais de la Caf Stéphane Bonnefond un "mode de garde dont on ne peut pas se passer" et afin d’assurer le renouvellement de ces professionnelles, Caf et conseil départemental proposent tout au long de la semaine le premier "Rendez-vous des assistantes maternelles et des familles".

L’événement est sous-titré "Mieux comprendre le tout-petit et savoir réagir" et proposera jusqu’à vendredi une conférence-débat chaque soir à 20 heures en divers lieux du département : mardi à la salle René-Rieu de la MJC de Millau, mercredi dans la salle de la Gare d’Espalion, jeudi à la salle de cinéma de Baraqueville et vendredi à Olemps, salle 7-77. La psychomotricienne et psychothérapeute Sylvie Beaudic animera ces rencontres sur le thème "Mieux observer, comprendre et accompagner le développement de l’enfant au regard des dernières découvertes sur le cerveau". Assistantes maternelles, professionnels de la petite enfance mais aussi parents y sont les bienvenus.

"Rompre l’isolement"

Les animatrices des 28 Relais d’assistantes maternelles (Ram) que compte le département sont bien entendu associées au rendez-vous, de même que les personnels du conseil départemental en charge des agréments. Cette semaine sera aussi l’occasion de mettre en lumière les Ram, qui sont tout à la fois des lieux d’informations sur les modes de gardes et leurs aspects juridiques et lieux de retrouvailles pour nounous et enfants.

"L’une des difficultés du métier, c’est l’isolement et cette action va contribuer à le rompre", explique Stéphane Bonnefond. "Par ailleurs il faut ce mode de garde si l’on veut attirer des populations nouvelles".

Un forum samedi à Luc

Autre temps fort : la tenue samedi, de 9 h 30 à 16 h 30, d’un forum à la salle d’animation de Luc. Au programme des spectacles, un atelier autour du livre, une présentation de la malle pédagogique pour l’accueil du handicap, une exposition autour des émotions ("Mais qu’est-ce qu’il se passe dans sa petite tête ?") sans oublier des ateliers d’échange avec une dizaine de professionnels de la petite enfance pour répondre aux questions des participants.

"Il n’y a pas encore de déficit, mais on l’anticipe", explique Marlène Baumgart, responsable du pôle partenaires de la Caf. D’où l’importance de cette opération pour mettre en lumière la profession pour assurer le renouvellement des générations, alors que, sur certains centres urbains, la situation pourrait devenir critique ; sur le secteur de Rodez par exemple, 20 assistantes maternelles seront bientôt à la retraite.

Xavier Buisson
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

20 €

Place de parking extérieure dans la résidence sécurisée Le Clos Beauséjour [...]

410000 €

EXCLUSIF vends belle maison individuelle de plus de 160 m² sur un terrain d[...]

450 €

Résidence 'Le Clos Beauséjour' Appartement T1Bis, en excellent état, au pre[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?