Ligue 2

Football : et si Luzenac venait jouer à Rodez la saison prochaine ?

Abonnés
  • Paul-Lignon accueillera-t-il les matches du LAP la saison prochaine ?
    Paul-Lignon accueillera-t-il les matches du LAP la saison prochaine ? CPA / José A. Torres / CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
Après avoir eu gain de cause en appel devant le tribunal administratif de Bordeaux, le Luzenac AP attend toujours que le conseil d'administration de la Ligue professionnelle de football se prononce sur l'accession du club ariégeois en Ligue 2. Avec un nouvel argument de poids. Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, a donné son accord au président du LAP, Jérôme Ducros, pour que sa ville et le stade Paul-Lignon accueillent l'an prochain les matches du Luzenac AP en Ligue 2 si le club était réintégré à ce niveau !

Dans quelques semaines, les travaux de mise aux normes du stade Paul-Lignon de Rodez seront terminés et le Rodez Aveyron Football pourra enfin y disputer ses matches de L2. En Midi-Pyrénées, il ne sera que le deuxième (après le Stadium de Toulouse) pouvant accueillir des matches de football de ce niveau. L'an prochain cependant, une deuxième équipe pourrait bien fouler la pelouse ruthénoise : celle du Luzenac Ariège Pyrénées. Toujours en Ligue 2. Par un courrier daté de ce jeudi 10 octobre, le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, a informé le président du Luzenac AP, Jérôme Ducros, de son accord.

Un accord "ferme et irrévocable"

"Dans l’hypothèse où l'équipe de football de Rodez évoluerait toujours en Ligue 2 la saison prochaine et que les matches de championnat seraient intercalés par la LFP entre nos deux équipes, je vous confirme mon accord ferme et irrévocable pour que le club de Luzenac Ariège Pyrénées, en cas de réintégration en L2, puisse évoluer tout au long de la saison 2020-2021 sur le stade municipal Paul-Lignon de la ville de Rodez."
 

Ce rapprochement entre Aveyronnais et Ariégeois est historique. "Ils nous ont demandé si on pouvait les aider, explique le maire de Rodez. Je ne vois pas pourquoi on leur refuserait. On est solidaires des petits clubs. On va s'arranger. Ce qui est arrivé à Luzenac, ça touche. C'est bien d'avoir un autre club d'Occitanie en Ligue 2. Il y a aussi les valeurs humaines à prendre en compte." Dans sa lettre, Christian Teyssèdre est explicite : "Tout comme vous, le club de Rodez a dû trouver un stade de repli le temps des travaux. Nous sommes, de fait, pleinement conscients des difficultés qui peuvent être les vôtres dans cette recherche."

"On est prêts à aller chercher la Ligue 2", Jérôme Ducros

Fort de la décision de la deuxième chambre de la cour administrative d'appel de Bordeaux qui a annulé le jugement du tribunal administratif de Toulouse et la décision de la LFP du 27 août 2014, Jérôme Ducros travaille d'arrache-pied, depuis, avec ses avocats pour faire valoir ses droits. "Aujourd'hui, on peut faire appliquer le jugement. On va demander la tenue du conseil d'administration de la Ligue. On est prêts à aller chercher la Ligue 2."
 

Avec cet accord signé avec Rodez, Luzenac paraît donc être en position de force dans les discussions à venir avec les instances de la LFP. "Il n'y aura pas de retour en arrière, insiste Christian Teyssèdre. Après, il faudra qu'on se voie pour régler les détails." Luzenac en Ligue 2 dès l'an prochain ? C'est encore très loin, même si Jérôme Ducros l'espère de plus en plus. "En 2014, on a ouvert une porte. Les petits clubs ont le droit d'aller jouer au niveau professionnel. Le cas de Luzenac, on en parlera tout le temps. Maintenant, on va déposer notre dossier." Luzenac avance ses pions avec patience. Voilà plus de cinq ans que les Ariégeois se battent. Une Ligue 2 avec 21 clubs l'an prochain, dont Rodez et le Luzenac AP ? Ce n'est plus un scénario de fiction.

Lionel Lasserre
Voir les commentaires
Réagir