Tous citoyens du monde !

  • Des échanges constructifs lors de cette journée particulière.
    Des échanges constructifs lors de cette journée particulière.
Publié le

Lundi 30 septembre, les élèves du collège Notre-Dame ont accueilli ceux des écoles primaires privées de Ceignac, de Baraqueville et de Colombiès pour une journée de découverte et d’échanges.

Ensemble, ils ont fêté la journée européenne des langues. Celle-ci a généralement lieu tous les 26 septembre, chaque année, depuis 2001. Cette journée a été créée par le Conseil de l’Europe pour encourager l’apprentissage des langues et promouvoir la richesse culturelle de l’Europe.

Pour la 4e édition, des intervenants extérieurs, originaires de pays européens, ont animé des ateliers de 30 minutes pour présenter leur culture et leur langue. Ces bénévoles dynamiques et heureux de partager leurs connaissances les ont amenés en voyage !

En groupe de 10 à 15 élèves, chacun a découvert 7 pays sur les 12 proposés. Dans les ateliers, ils devaient situer ces pays sur une carte, colorier leur drapeau et apprendre quelques mots simples. Ils ont admiré les paysages somptueux traversés par la route transfagarasan dans les Carpates en Roumanie, sur environ 100 km de long. Ils ont aimé les fêtes suédoises comme la Sainte-Lucie ou la fête du printemps.

Ils ont échangé avec une jeune étudiante finlandaise, lui posant mille questions puisque leur collège est impliqué dans un échange avec la ville finlandaise de Valkeakoski. Ils ont cuisiné à l’espagnole en confectionnant des tapas et ils ont joué en répondant à un quiz intitulé "Anglais ou Américain" animé en langue anglaise. L’association Rodez-Bamberg leur a fait découvrir l’Allemagne et ses spécificités. Le flamand et la Belgique, les monuments et les grandes villes italiennes ne sont plus un mystère pour eux !

Les langues régionales n’étaient pas en reste, puisque l’atelier de confection de crêpes se déroulait en breton et il y avait également un atelier d’occitan.

Non seulement l’Europe mais le monde s’ouvrait aux collégiens : le père Kumar, originaire d’Inde, leur a parlé de la fête des couleurs et leur a appris quelques mots d’une langue vieille de plus de 2 500 ans, le tamoul. L’association Pigüe est également venue leur parler du lien qui existe entre les Aveyronnais et l’Argentine, évoquant ces familles aveyronnaises qui ont traversé l’océan au XIXe siècle pour fonder une colonie dans la pampa argentine.

Ces intervenants de qualité ont su intéresser les élèves.

Ces rencontres favorisent l’ouverture d’esprit et font également tomber les préjugés. Ils habituent les jeunes à côtoyer des personnes de culture et de tradition différentes des nôtres, sans crainte, avec respect et le désir d’apprendre et de découvrir. N’est-ce pas les éduquer à avoir un comportement citoyen ?

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Baraqueville

263000 €

Cette belle maison d'architecte est nichée sur un beau terrain de 2000 m2 a[...]

200000 €

Venez découvrir cette agréable maison, sa pièce de vie, sa véranda, ses 4 c[...]

210000 €

Dans un lotissement au calme, maison récente de type 5 sur un terrain d'env[...]

Toutes les annonces immobilières de Baraqueville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?