Festival Contes et Racontes, organisé par l’Ostal Joan Bodon, ce week-end

  • Estelle Cantalla  et ses contes Roumains.
    Estelle Cantalla et ses contes Roumains.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Vendredi 18 octobre, à 20 h 30, salle des fêtes de Crespin, "Un bon filh", lecture théâtralisée de lettres de Louis Bonfils, par Jean-Louis Blénet. Le sergent Louis Bonfils dit "Filhon" part à la guerre le 14 août 1914, félibre il est doté d’une plume remarquable et entreprendra une longue correspondance avec son ami et écrivain Pierre Azéma. Ces lettres seront l’unique témoignage rédigé en occitan par un poilu du Midi.

Déjouant la censure militaire qui interdisait l’écrit de l’occitan, Bonfils nous livre par sa liberté de ton et ses descriptions, un reportage "à chaud" des événements. Il révèle aussi le récit de deux guerres : celui d’un bon combattant engagé contre l’ennemi allemand pour sauver la patrie et celui d’un bon fils du Midi pour sauver l’honneur des méridionaux.

Samedi 19 octobre, à 20 h 30, Ostal Joan Bodon, à Crespin.

Contes roumains, recueillis et contés par Estelle Cantala.

Un voyage avec Estelle Cantala, poétesse, musicienne, accompagnatrice en montagne, écrivaine

et conteuse, au nord-ouest de la Roumanie, dans cette région rurale et vallonnée qui borde l’Ukraine et la Hongrie, le Maramure. Un pays mystérieux où les ogres côtoient cerf d’or, fée affamée et jeune fille sans mains.

N’ayez crainte, vous trouverez bien un fouet enchanté ou un sac ensorcelé en chemin… Ils permettront peut-être de vous sortir de situations difficiles.

Ces contes de la tradition orale, collectés par Estelle, en dialecte roumain auprès de villageois, nous transportent avec malice dans un univers pittoresque et surprenant.

Dimanche 20 octobre, à 15 heures, à la salle des fêtes à Crespin.

L’Occitanie pour les nuls" (dès 7 ans). Saviez-vous que les Troubadours avaient inventé le rap ?

Saviez-vous que l’auteur du Se Canto était un fou ? Et surtout, saviez-vous que tout ce qui précède est vrai ? Avec sa musique, son humour (et une bonne dose de mauvaise foi), Florant Mercadier raconte l’histoire de l’Occitanie, la petite et la grande. Mais promis, juré, tout est authentique. Vous ne verrez plus vos manuels d’histoire de la même façon.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

120000 €

Cette maison de type 3 est située à Naucelle Gare à 10 minutes de Baraquevi[...]

233000 €

Entre Albi et Rodez, à seulement 1h10 de Toulouse. Assise sur un terrain d'[...]

135000 €

Joliment placée à proximité de toutes les commodités et du centre-ville. [...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir