Energies renouvelables

L’outil qui fait sortir l’énergie solaire de l’ombre en Aveyron

Abonnés
  • De gauche à droite : Bruno Alary (Adil), Mickaël Soulié et Jean-Marie Lacombe (PETR).
    De gauche à droite : Bruno Alary (Adil), Mickaël Soulié et Jean-Marie Lacombe (PETR). C.C. / / C.C.
  • Selon l’ensoleillement, la pente et la surface de votre bâtiment, vous saurez tout sur votre potentiel énergétique.
    Selon l’ensoleillement, la pente et la surface de votre bâtiment, vous saurez tout sur votre potentiel énergétique. Archives J.A.T. / / Archives J.A.T.
Publié le / Modifié le S'abonner
Grâce à un partenariat entre le PETR Centre-Ouest Aveyron et l’Adil, particuliers et collectivités ont accès à une application qui détermine l’intérêt géographique d’investir dans le photovoltaïque ou le solaire thermique.

Plus encore que l’énergie éolienne, le solaire a le vent en poupe. Tout simplement parce que chaque habitant du territoire peut s’en emparer, tant pour son usage, que pour en revendre le surplus de production. Et le nombre croissant de panneaux photovoltaïques qui fleurissent sur les toits en atteste : l’énergie renouvelable tombée du ciel est devenue une vraie caution écologique qui attise aussi les intérêts de quelques démarcheurs en matériel adéquat, eux aussi toujours plus nombreux à avancer d’imparables arguments difficilement vérifiables.

Un cadastre solaire pour mesurer le potentiel

Pour se prémunir de ces derniers autant que pour s’informer des réelles capacités de production du lieu d’habitation à équiper, le cadastre solaire est une solution. Celle-là même qui a été choisie par le Pôle d’équilibre territorial rural (PETR) du Centre Ouest Aveyron (lire par ailleurs), en partenariat avec l’Adil (Agence départementale d’information sur le logement). L’objectif est de "démocratiser pour le grand public le photovoltaïque, comme le solaire thermique, dont la production ne représente à ce jour que 13 % de la consommation globale, plaident Jean-Marie Lacombe, maire de Clairvaux et vice-président du PETR Centre Ouest et son chargé de mission énergie-climat, Mickaël Soulié. Autant dire qu’il y a un énorme potentiel à exploiter, d’autant que l’ensoleillement est bien au rendez-vous dans notre région, et que nous souhaitons au plus vite devenir un territoire à énergie positive, exemplaire en matière de réduction de gaz à effet de serre et de lutte contre le réchauffement climatique".

Pour cela, le PETR Centre Ouest Aveyron a emboîté le pas au Parc des Grands Causses en se dotant d’un outil accessible aux particuliers comme aux collectivités, qui veulent connaître le potentiel de leurs bâtiments face à cet ensoleillement. Et ce via une application développée par la start-up française "In Sun We Trust", consultable sur internet.

Comment ça marche ?

Cette plateforme numérique gratuite permet ainsi à tous les habitants du PETR Centre Ouest Aveyron de tester le potentiel thermique et photovoltaïque (autoconsommation et vente totale) de leur bâtiment. En composant votre adresse, une carte satellite apparaît : cliquez alors sur votre parcelle bâtie et le toit du bâtiment concerné pour obtenir le volume de production (selon l’exposition et la pente du toit), les gains sur 20 ans, les économies sur la facture d’électricité en cas d’autoconsommation… Des informations basées sur les données délivrées aussi bien par Météo France que l’IGN, ou encore la Nasa.

Sécurité contre les démarchages abusifs

De plus, des simulations financières d’autofinancement et de prêts bancaires sont proposées. "L’application est sécurisée contre les démarchages, c’est l’utilisateur qui choisit des installateurs locaux, s’il souhaite aller plus loin", prévient Bruno Alary, directeur de l’Adil. Des installateurs, labellisés RGE et agréés par l’Agence de développement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) qui les a répertoriés dans un annuaire internet accessible par simple "clic" depuis l’application.

Lever les craintes face au photovoltaïque

Car l’information, "gratuite, claire et objective" délivrée par cette application ne remplacera pas l’intervention d’un professionnel. Elle ne remplacera pas non plus une visite utile à l’espace Info énergie de l’Aveyron, piloté par l’Adil, pour être conseillé individuellement et gratuitement. Des conseils pour lever "les nombreuses craintes qui animent encore beaucoup de gens par manque d’information sur le photovoltaïque, même si celui-ci est bien mieux sécurisé qu’il y a vingt ans", poursuit Bruno Alary.

Les particuliers ne sont pas les seuls concernés par cet outil. Les collectivités et les professionnels (bâtiments agricoles par exemple) peuvent également simuler les bénéfices qu’ils peuvent tirer d’un équipement solaire. Le PETR leur propose à cet effet assistance et maîtrise d’ouvrage sur leurs projets. Un engagement naturel pour développer, en augmentant la part de l’énergie solaire dans les consommations locales, l’ambition de faire du Centre Ouest Aveyron un "territoire à énergie positive pour la croissance verte".

.

155 000 habitants concernés

Le pôle d’équilibre territorial et rural (PETR) du Centre Ouest Aveyron regroupe Rodez Agglomération et huit communautés de communes, de Conques à Réquista et du Villefranchois au Ruthénois. Soit 123 communes et 155 000 habitants. Le PETR conduit des projets dans les domaines économiques, touristiques, environnementaux, sociaux et est éligible de fait à de nombreuses aides de l’État, de l’Europe.

Consultez en ligne

Pour tester votre potentiel énergétique grâce à ce cadastre solaire mis en place par le PETR, consultez gratuitement l’adresse internet suivante : petr-centreouestaveyron.insunwetrust.solar

Christophe Cathala
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

29000 €

Situé à Toulonjac , lotissement "Le clos Beausoleil" , dernier terrain de 5[...]

470000 €

A VENDRE-20 minutes Villefranche de Rouergue, Superbe ensemble de caractère[...]

379 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir